ReussirUSA

   S'implanter et exporter ses produits aux Etats-Unis avec Succes!

Ressources Etats-Unis-Blog Post New Entry

Vous souhaitez vous installer ou exporter vos produits aux USA,

www.reussirusa-business.com

est la pour vous aider !

view:  full / summary

Phoenix, Arizona: des possibilites pour les investisseurs

Posted by Vanina Joulin Batejat on August 30, 2017 at 3:35 PM



Souvent nos clients ont une idee de l’endroit où ils vont s’installer. Mais parfois, ils nous demandent de leur suggérer quelques endroits aux USA en fonction de leur projet ou de leurs disponibilités financières. En tout etat de cause, le meilleur conseil est d’aller sur place pour valider. Mais voici une region en pleine expansion avec une ville en plein boom. Phoenix dont la population augmente de plus de 10,000 personnes chaque MOIS !

En effet, Phoenix est un endroit où il fait bon vivre avec un climat toujours ensoleille. Le prix des maisons est abordable compare a la Californie et le cout de la vie est beaucoup moins élevé, ce qui attire de plus en plus les entreprises de la Silicon Valley qui font de Phoenix et ses environs une nouvelle terre d’accueil pour y implanter leurs industries

Le secteur technologique du Grand Phoenix connaît en effet une croissance rapide, avec l’implantation constante d’entreprises High Tech.

L’Etat a largement favorise l’implantation d'incubateurs et d'espaces de coworking afin de créer un environnement favorables aux entreprises high Tech spécialisées dans le développement de logiciels, du développement web ou de la cyber sécurité. Depuis 2000, le secteur technologique a connu une croissance de plus de 80%.

Le boom technologique du Grand Phoenix est alimenté par un afflux d'entreprises d'autres villes - notamment Silicon Valley - qui choisissent le Grand Phoenix car non loin de la Californie et beaucoup moins cher. En plus de DoubleDutch, d'autres sociétés basées en Californie se sont développées dans le Grand Phoenix au cours des dernières années incluant Uber, Yelp, Shutterfly, Zenefits, Weebly, Gainsight et BoomTown, entre autres. Ces entreprises bénéficient d'un climat commercial favorable, de coûts d'exploitation faibles et d'accès à une main-d'œuvre importante et talentueuse.

  

Nous avons un client qui a une belle affaire  vendre pour tout entrepreneur souhaitant s'intaller dans la region et obtenir son visa investisseur. une affaire rare avec une beau taux de croissance depuis ses debuts

TOP DEAL POUR VISA E-2 AVEC ACCOMPAGNEMENT INCLUS POUR L’INSTALLATION, LE VISA, ET LA FORMATION
PATISSERIE CLES EN MAINS EN ARIZONA DANS LA MALL LE PLUS PASSANT DE PHOENIX (22 millions de visiteurs de 2016)

“Une Merveilleux îlot de la gastronomie française » dans une des plus belles villes

d’Arizona. Situé dans un Mall ouvert à côté du cinéma au Nord de Phoenix, l'emplacement de "Paris Rendez-vous" offre un endroit de raffinement à la française en plein milieu du désert.

Notre client est spécialisé dans les glaces (les meilleures aux USA) et la pâtisserie, viennoiserie, incluant les macarons et les cannelés.. Depuis son ouverture en 2014, l’établissement a connu une forte progression de son chiffre d’affaires. Les revues dans les différents medias (Yelp, Trip Advisor… ne sont qu’éloges tant pour les produits que pour l’accueil et l’ambiance de cet endroit unique au cœur de « Paradise Valley ».

Des ateliers cuisine sont également offerts et il est possible de commander en ligne. La clientèle locale est riche (beaucoup ingénieurs), banque, avocats, mais également des retraités a fort revenu.

L'entreprise est ouverte pour le petit-déjeuner, le lunch + traiteur (cocktail party et meetings). Très bonne culture culinaire, à exploiter

L'entreprise comprend un grand magasin avec salle de restaurant

L’entreprise se compose d’une grande boutique restauration et est situe au cœur d’un centre commercial ultra fréquente. Un centre commercial de plus 12,000 m2 locatifs bruts incluant des locataires comment TARGET, le cinéma AMC, Old Navy, Marshalls, Kohl….

Plus de 22 millions de visiteurs en 2016.

Un emplacement unique qui est un réel un avantage car cela permet de ne pas souffrir des saisons creuses.

Il y a également beaucoup de touristes de par la proximité de l’aéroport et de l’autoroute.

L’entreprise n’est pas liée aux saisons et fonctionne à l’année. Il y a un énorme marche de « catering » traiteur à développer avec distribution de repas dans les business environnants.

Tout est entièrement neuf à l’intérieur, décoration au Français faite par les propriétaires.


Il y a également une terrasse extérieure. L’ambiance y est très agréable et conviviale.

Au lunch, ce sont des spécialités traditionnelles françaises telles que le croquemonsieur, le croissant au jambon, la quiche lorraine ou encore la ficelle picarde que propose cet établissement avec 7 places intérieures et 22 places extérieures.

LE CHEF D’ENTREPRISE – UN COUPLE QUI A TOUT APPRIS POUR VIVRE LEUR REVE

Les propriétaires ont déménagé aux Etats-Unis en septembre 2014 réalisant ainsi un rêve. Bien qu’ayant travaillé en tant que représentant commercial et en contrôle de gestion en France ce couple voulait venir aux États-Unis pour ouvrir une entreprise depuis de nombreuses années. Après avoir étudié plusieurs projets lors de différents voyages, ils décident de monter une pâtisserie - salon de thé.

Après avoir visité les États-Unis à nouveau en 2013 afin de trouver un endroit pour s'installer, le couple s’arrête à Phoenix pour saluer des amis. C'est alors qu'ils sont tombés amoureux de la vallée, et à l'automne 2014, ils décident de déraciner leur famille (le couple a deux filles) de leur domicile à une heure au nord de Paris pour déménager au nord de Phoenix, non loin du lieu d'où ils allaient ouvrir leur petit coin de Paradis Français.

Equipement

L’équipement est quasi neuf. Le propriétaire a voulu acheter ce qu’il y a de mieux afin d’offrir des produits de très haute qualité dans une atmosphère de qualité.

CLIENTELE

La clientèle aisée et diverses comprenant ingénieurs, avocats, médecins mais aussi une clientèle familiale. Un endroit strategique a proximite de l’Autoroute Autoroute Pima et le Boulevard Tatum

• 312 544 habitants dans la zone de commerce

• Revenu moyen du ménage de 100 784 $

Zone de commerces

En dessous quelques revues de clients


A refreshing little bakery/gelato shop with a diverse amount of French offerings. It's fun to have this in Phoenix... and get this, the owners are indeed French.

Why go there:

We've been there on several occasions now, our first time there we began our dialogue with the owners in English, and as I picked up the accent and even mannerism, we spoke French the rest of the time, and then on ever since. Let me tell you this, it made me feel like I was back in France at a true boulangerie, from the smell of the baked goods alone. The owners are warm and welcoming. Their croissants and baked goods are made there, they are fresh and done very well. Their croissants actually taste like a croissant, a flaky buttery goodie to go with your coffee. The gelato is also good, though not made there (no reason to), they have enough variety to steer you away from the near by Coldstone, and you won't feel all gross and bloated after a fresh cup of their stuff. Simply put, it's truly a French place, with French owners, who know how to deliver French goods.

Don't miss:

The croissant, the croque-monsieur and a fresh cup of gelato. Macarons are good too if that's your thing.

Tip:

The place is small, and quaint in a way in the busy, chain-doused open air mall that is Desert Ridge Marketplace. It has seating outside and some inside for maybe 12-15 guests max. But what they offer is simple enough to take to go. If you are popping by during a busy time, you might not get a seat, but there is plenty of seating available near by at Desert Ridge.

Overall: We were there on a Wednesday afternoon once, and two Americans were speaking great French while enjoying some food, I guess they go there every week to sit and practice French with one another, per the owner. Thought that was pretty neat. It's good to know they have regulars. My point, this place is unique and fun to swing by, even for a quick baked good or fresh made gelato. Give it a go!

Bon Ap!

Chris K


My go to spot for Macarons. I have never tried their ice cream, but I've heard it's good, not great. My favorites macarons so far are the vanilla, cookies and cream, red velvet and their chocolate. My girlfriend loves their raspberry and the other fruity flavors, you really can't go wrong! They are certainly pricey, but that comes with the territory for macarons. I love that it's right next to the movie theatre so it's a nice little snack before the movie(we definitely never sneak them in). If you're getting dinner in the mall it's a great little lite but tasty dessert!

Voyageuse4life


Authentic French bakery, owned by French expats

I have had many gelato and macarons from around the world and more specifically Italy and France. I can say hands down their macrons are the best I have had in the U.S. and very similar if not identical to the authentic French recipe. Gelato was fantastic as well. Not too sweet like most places here. The owner was very kind and we talked for a while about his journey here. Being French myself, it is rare to find French entrepreneurs but when I do, I know they are here to work hard and they take pride in what they do. I wish he would open a location in our city as I am just a "tourist" in the Phoenix area.


Pour plus d'information: nous contacter: info@reussirusa.com

www.Reussirusa-Business.com 


Nouvelle Année, Nouvelles résolutions, nouvelles possibilités

Posted by Vanina Joulin Batejat on December 16, 2016 at 4:40 PM Comments comments (2)

Avant tout, Bonnes fêtes de fin d’année !!



 

Et toute l’équipe de ReussirUSA vous souhaite une bonne et heureuse année 2017.

Pour certains ce sera peut le moment de vous lancer aux Etats-Unis : voici quelques conseils avisés d’un entrepreneur dans le secteur du consulting, High-Tech :

https://youtu.be/TR-ryOd5wPs?list=UUNk7ayIIoLh4SPHjHiIIq1g ;

Et à la mode Américaine, voici quelques résolutions qui pourront vous inspirer en sachant que la déclaration d’indépendance contient a elle seules les plus belle resolutions que toute personne doit pouvoir avoir

 

  • Life
  • Liberty
  • Pursuit of Happiness


 

 


Carte verte: les inscriptions commencent debut octobre !

Posted by Vanina Joulin Batejat on September 23, 2016 at 5:05 PM Comments comments (1)



Qu’est ce que la Loterie pour la Green Card ?

Le Gouvernement Américain délivre chaque année 50,000 visas de diversité ("Green Card") par le biais de la Loterie dite de " Visa de Diversité" (aussi connu comme la "Loterie  pour la carte verte ou la Green Card," "la Loterie pour le Visa Américain ou permanent Visa "

Voici en dessous les questions les plus frequemment posees: 

Quand saurais je si j'ai gagne? 

Si vous gagnez vous le serez au mois de mai en regardant le site du gouvernement avec le numero qui vous sera attribué suite à votre inscription sur le site. Ensuite si vous êtes un heureux gagnant, il vous faudra finaliser votre dossier d’immigration.

Vous pouvez le faire seul mais n’hésitez pas nous contacter si besoin. En tout état de cause ce processus d’inscription a la loterie est totalement GRATUIT sur le site du gouvernement. Vous ne pourrez pas vous inscrire avant le1 er ou 2 octobre 2016. Alors, il ne sert a rien d’essayer avant : voici le lien direct : https://www.dvlottery.state.gov/

Quels sont les avantages de la loterie pour la Green Card ?

Les vainqueurs de la Loterie du Visa de Diversité peuvent jouir de tous les avantages et les bénéfices d’un résident américain permanent, en incluant la santé, le travail et aussi, toutes les opportunités en matière d’éducation.

Les vainqueurs peuvent aussi devenir des citoyens américains s’ils le désirent.

Si je m’inscris au programme DV comme principal candidat, ma femme peut-elle faire une demande séparée comme principale candidate? Ou bien est-ce que cela peut nous disqualifier?

Un mari et sa femme peuvent chacun soumettre une demande, si chacun d’eux répond aux critères d’admissibilité. Si l’un des conjoints est sélectionné, l’autre peut faire une demande comme personne à charge.

Pourquoi n’y a-t-il pas suffisamment de visas dits « de diversité » pour les personnes sélectionnées lors de la loterie ?

Il y a 50 000 visas de diversité pour l’année 2017 (DV-2017). Plus de 50 000 candidats sont sélectionnés lors de la loterie parce que certaines des personnes retenues pourraient ne pas répondre aux critères d’admissibilité ou ne plus avoir besoin du visa, et nous voulons nous assurer que la totalité des 50 000 visas sera délivrée. Seuls les 50 000 premiers candidats qualifiés recevront un visa. Une fois ces visas délivrés, le programme prendra fin. Si vous souhaitez recevoir votre visa, il vous faudra agir rapidement après avoir été sélectionné. Si vous ratez ou reprogrammez votre entretien, ou si vous venez sans les documents exigés, vous risquez de ne pas obtenir de visa.

Combien coûte l’inscription au Programme de loterie de visa d’immigration ?

 

L’inscription à ce programme est gratuite. Si vous êtes sélectionné, vous acquitterez les frais de demande de visa* à l’ambassade le jour de votre entretien. Méfiez-vous des arnaques liées au paiement des frais de demande d’un visa de diversité

Une fois arrives sur le territoire. Nous contacter pour toute assistance dans votre implantation tant personnelle que professionnelle : info@reussirusa.com

 

S expatrier et s implanter aux Etats-Unis ne s'improvise pas/ Participez à nos séminaires en France fin novembre

Posted by Vanina Joulin Batejat on September 2, 2016 at 5:10 PM Comments comments (0)

Pour mémoire, on estime le nombre de Français vivant à l’étranger, y compris ceux qui ne sont pas inscrits au registre entre 2 et 2,5 millions. 13,7% des Français expatriés et inscrits au registre vivent en Amérique du nord.

En effet, parmi les pays ayant la cote auprès des Français, les États-Unis figurent en bonne position. Devenir développeur chez Google, décrocher un rôle à Hollywood ou monter son business, les rêves sont multiples. Aujourd’hui, près de 130 000 Français vivent aux USA, un chiffre en constante progression depuis le début des années 2000. Parmi les endroits les plus plébiscités par les "Frenchies", la côte ouest et plus précisément la Californie mais aussi New York, Boston, Philadelphie, Chicago ou Austin, connues pour être des villes accueillantes et dynamiques.

Le Canada est aussi plebiscite par les Francais. En effet, la population Française qui a immigre au Canada a considérablement augmenté au cours des dernières années, en particulier, depuis 2008. Alors que de 2003 à 2008,  25,026 citoyens français sont devenus résidents permanents au Canada, un nombre impressionnant de 34,619 citoyens français ont acquis la résidence permanente au Canada entre 2008 et 2012, ce qui constitue une augmentation de 38% de l'immigration en provenance de la France. Le Canada constitue parfois la première étape avant une immigration vers les USA.

C'est pouquoi il nous a paru interessant de proposer un seminaire Amerique du Nord pour vous permettre d' appréhender votre expatriation et votre implantation en Amerique du Nord. Ce seminaire aura lieu les 14 et 15 novembre prochain. Nous contacter au plus vite pour vous inscrire car nous ne pouvons pas recevoir plus de 25 participants par seminaire afin de pouvoir repondre au mieux a vos vos questions.

Pour plus d’information et vous inscrire : info@reussirusa.com



 

Nouvelle regle pour perenniser la venue d entreprises etrangeres aux Etats-Unis

Posted by Vanina Joulin Batejat on August 31, 2016 at 9:10 PM Comments comments (0)

Le 26 Août, 2016, L’USCIS (services d’immigration aux Etats-Unis) a publié une version de son projet proposant une nouvelle règlementation concernant « l'Entrepreneur international» dite "IER": Cette version va être publiée pour commentaires. Si ce projet passe , l'IER permettrait à certains entrepreneurs internationaux de rester aux États-Unis a l’expiration de leur autorisation temporaire d’entrée aux États-Unis pour démarrer ou accroître leurs activités dans le pays.


 

Qu'est-ce que la nouvelle proposition du President Obama signifierait pour les entrepreneurs immigrants

 

La règle proposée donnerait aux propriétaires d'entreprises immigrants une nouvelle option pour rester. 

Pour Vishal Sankhla cette règle est une excellente nouvelle mais arrive trop tard en ce qui le concerne.(source Fortune magazine et USCIS)

Sankhla, originaire de l'Inde, est venu aux États-Unis il y a 15 ans. En 2011, il fonde ViralHeat, une start-up spécialisée dans la veille des médias sociaux permettant noramment aux entreprises de surveiller les besoins de clients potentiels; Surveiller les stratégies de compétiteurs; Prendre le pouls de la performance d’une campagne marketing; Gérer des crises;… 

Cette startup a attiré 4,5 millions de dollars de capital-risque et employait 35 personnes avant son acquisition en 2015. Tout au long du processus, le statut de résident de Sankhla était incertain, ayant comme par un visa d'étudiant puis un H-1B, et finalement  une carte verte en 2013.

«J’etais surtout inquiet que je ne serais pas en mesure de rester et  poursuivre la croissance de mon entreprise», affirme Sankhla.

La règle annoncée la semaine dernière et maintenant dans la période de commentaires officiels par le Department of Homeland Security. Cette regle permettra d'aider les entrepreneurs comme Sankhla. Si elle est approuvée, elle permettrait à des propriétaires d'entreprises étrangers qui ont fondé une entreprises aux États-Unis de rester dans le pays pour une période initiale de deux ans pour construire leurs startups. Pour se qualifier, les entrepreneurs doivent avoir au moins une participation de 15% dans une start-up où ils ont un rôle central dans les opérations et doivent avoir levé soit 345.000 $ auprès d'investisseurs privés, ou 100 000 $ provenant de sources gouvernementales.

Cette nouvelle règle pourrait permettre a plus de de 2.100 entrepreneurs de  rester chaque année.

Au lieu des changements plus radicaux dans les politiques d'immigration qui donneraient aux entrepreneurs un pied pour développer leurs activités, la règle est seulement une étape intermédiaire, selon de nombreux experts.

Fondée par un immigrant entrepreneur Nitin Pachisia en 2014, l'entreprise Unshackled Ventures compte Steve Case, fondateur de AOL et Josh Kopelman First Round Capital parmi ses investisseurs. À ce jour, il a évalué 1.200 start-up, et a investi un total de 3 millions $ dans 12 entreprises. 

Cette nouvelle règle pourrait aider les entrepreneurs de Unshackled Ventures restent dans le pays et a évoluer ensuite vers un visa EB5 puis eventuellement la carte verte. 

«Nous sommes très excités par cette étape, et je l'ai personnellement espéré quelque chose comme ça à exister pendant des années», dit Pachisia

 

A suivre

 

Plus d’information : info@reussirusa.com

Nos avocats partenaires vous assisteront dans vos demarches

 

Le visa E-2 investisseur est il un chemin de croix: temoignage

Posted by Vanina Joulin Batejat on August 23, 2016 at 9:35 PM Comments comments (0)

Un témoignage intéressant dans French Morning d’un candidat au visa E-2 qui se l’est vu refusé.

Il est vrai qu’il faut un dossier complet traité avec minutie.

Un des points importants outre le business plan qui est un element essentiel est de pouvoir tracer d’où viennent les fonds.

Victor le Fell temoigne et indique : « L’entretien se passe bien » – « j’ai même réussi à la faire rire » – mais sa joie est de courte durée. « Elle me demande un document relatif à une donation. J’ai épluché tout le dossier sans le trouver. Mon avocat ne m’avait pas dit qu’il était nécessaire. Elle cherchait quelque chose qui n’allait pas et ça été le déclic. Elle m’a dit: M. Le Fell, je ne vais pas vous accorder le visa. »

Selon les données les plus récentes des services d’immigration américains, le visa E-2, accordé aux investisseurs étrangers, a été délivré à 24.000 personnes en 2013, soit quatre fois plus que le programme d’investissement EB-5, plus connu. Ce chiffre comprend également les E-1, visa de ‘trader’.

« Il faut prouver qu’on va apporter une plus-value à l’économie américaine. On le montre avec un business plan et des études de marché par exemple, résume l’entrepreneur. Il faut montrer les capitaux apportés par les différents investisseurs, trouver une assurance et, dans le cadre de notre activité, un espace de stockage pour les oeuvres d’art. On peut le faire sans avocat, mais ils sont là pour te guider par rapport aux barrières qu’on peut rencontrer à l’Ambassade. Dans notre cas: est-ce que votre espace de stockage est aux normes de sécurité ? La police d’assurance couvre-t-elle les oeuvres ? Etc… »

Cela n’a pas empêché les deux amis d’école de commerce de repartir de l’avant. Un an « presque jour pour jour » après le non, le chef d’entreprise était de retour à l’Ambassade américaine avec un « dossier énorme. C’était dingue! » Cette fois, l’agent lui a accordé un E-2 à l’issue d’un entretien de cinq minutes, et pour cinq ans. « C’était une libération ! »

Obtenir un visa E-2 n’est pas si facile. Il faut s’entourer de personnes competentes. L’avocat joue un role majeur. C’est pourquoi nous collaborons avec un avocat qui a plus de 25 ans d’experience dans le domaine et connait bien le consulat Americain en France. Un travail de longue haleine. Chaque detail doit etre verifie. 

Plus d’information : info@reussirusa.com


 

 

Nice.Le pays de mon enfance... le 14 juillet 2016

Posted by Vanina Joulin Batejat on July 15, 2016 at 7:45 AM Comments comments (0)

Tous ces enfants et ces gens ne demandaient qu'a etre heureux...


Checklist pour acheter un business aux Etats-Unis et obtenir son visa investisseur

Posted by Vanina Joulin Batejat on July 14, 2016 at 11:00 AM Comments comments (0)

Questions à demander quand vous achetez des entreprises qui existent déjà

Vous souhaitez travailler aux USA. Acheter un business peut etreun bon moyen pour commencer. Mais bien valider ce que vous acheter. En dessous une liste de questions preliminaires a vous poser. Plus d'information nous contacter: info@reussirusa.com 


 

- Pourquoi est-ce que cette entreprise est à vendre ?

- Quelle est l’histoire de cette entreprise, ceci inclus le passé des fondateurs et des exécutifs clé ?

- Quel est le futur de l’industrie et de l’entreprise ?

 

Financier

- Est-ce que le revenu de l’entreprise est en hausse ou en déclin ? Si en déclin, qu’est ce qui est nécessaire pour s’améliorer ?

- Quel est le statu financier ? Demandez tous les états financiers vérifiés de fin d’année (bilan, compte de résultats, flux de trésorerie) sur les 3 dernières années.

- Demandez à voir les déclarations d’impôts des trois dernières années. (Si un propriétaire déclare avoir gagné plus d’argent que ce que montre les déclarations d’impôts, il/elle pourrait être malhonnête avec autre chose. Surtout si vous demandez un visa, il faut pouvoir prouver ce que raconte le vendeur par des états financiers certifiés. ) En plus de ça, demandez a votre comptable de réviser des ratios financiers clé, ceci inclus le ratio entre le bénéfice brut et les ventes nettes, revenu net et valeur nette, et le revenu net et la totalité des actifs.

- Quelle sont les dettes de l’entreprise ? Est-ce qu’il y a des impayés ?

- Est-ce que l’entreprise capitalise des mauvaises dettes ?

- Est-ce que l’entreprise a un montant de capital suffisant ?

- Est-ce que l’entreprise a des bonnes relations avec sa banque ?

 

Légal

- Est-ce que l’entreprise est impliquée dans des procès, et si oui quel sont les détails ? Est-ce qu’il y a eu des procès dans le passé, et quel était le résultat ? Demander la liste des contrats en cours au vendeur (partenaires, fournisseurs, clients..).

- Est-ce que l’entreprise fait des affaires sans des contrats ?

- Quels régulations ou lois de zonage peuvent affecter l’entreprise ? Est-ce qu’il existe des propositions de changement pour des régulations qui peuvent affecter l’entreprise ?

 

Marché

- Quel est le marché cible pour votre entreprise ? Est-ce que le marché est en croissance ou en régression ?

- Est-ce que l’entreprise est dépendante de certains clients clé ? Qu’est-ce qui arriverait si ces clients décident de partir ?

- Quels sont les compétiteurs principaux ? Est-ce qu’ils ont du succès et quels sont les prédictions sur leur croissance ?

- Quelle part de marché est-ce que l’entreprise détient, et quelle part détient la compétition ?

 

Vente et Marketing

- Quel sont les stratégies de distribution ? Lesquelles sont les plus rentables ?

- Quelles méthodes de marketing est-ce que l’entreprise emploie ? Qu’est-ce qui est le plus effectif ?

- Est-ce que les ventes de l’entreprise varient par saison ? Quels sont les résultats des années passée ? Quels sont les prédictions de vente ?

- Si les ventes sont en croissance, est-ce que la croissance est due à une croissance du marché ou une hausse des prix ?

 

Actifs

- Est-ce que l’entreprise détient de la propriété intellectuelle, des procédés exclusifs ou des produits exclusifs ? Si oui, est-ce que cela sera transféré?

- Est-ce que l’entreprise est propriétaire de son équipement ou est-ce qu’elle la loue ? Si l’entreprise loue, est-ce que vous pouvez transférer ce contrat ? Est-ce que l’équipement est neuf ou usé ?

- Quelle est la réputation de l’entreprise ? Visitez les medias sociaux, lisez les avis sur des sites, contactez le Better Business Bureau, et parlez aux clients et aux distributeurs pour vous créer un avis.

- Est-ce que l’entreprise détient des licences, des permis, ou des certifications d’industrie ?

- Est-ce que l’entreprise a une réputation sur le marché ?

- Quels types de police d’assurance sont en place ? Est-ce que les polices peuvent être transférée a vous ?

 

Fournisseur

- Quels sont les fournisseurs de l’entreprise ? Est-ce que les fournisseurs vous donneront le même contrat quand vous achetez l’entreprise ?

- Est-ce que l’entreprise a plusieurs fournisseurs ou juste certains ?

- Quel niveau de stock est-ce que l’entreprise détient ? Trop de stock peut signifier de la peine à vendre des produits, ou qu’ils dépensent trop pour la maintenance du stock.

 

Employés

- Comment est-ce que les salaires sont comparés a la moyenne de l’industrie, et comparés au marché local ?

- Quels avantages sociaux sont offerts ? Combien est-ce qu’ils coutent ?

- Est-ce que l’entreprise a beaucoup d’employés qui sont depuis longtemps, ou est-ce qu’il y’a un bon chiffre d’affaires ?

- Quels sont les employés clé ? Quels sont leurs tâches et leurs postes ?

- Quelle est la culture de l’entreprise ? Est-elle compatible a la votre ?

- Est-ce que les employés font partie d’un syndicat ou est-ce que les employés veulent rejoindre un syndicat ?

- Est-ce que les employés clé veulent rester après un changement de propriétaires ?

 

Les 5 prerequis pour le visa E-2

Posted by Vanina Joulin Batejat on July 7, 2016 at 3:10 PM Comments comments (0)

Le succès dans la candidature pour le Visa E-2 : Les 5 prérequis que tout candidat devrait connaitre.


 

Pour des millions de gens, obtenir la documentation requise pour vivre aux Etats-Unis est un rêve devenu réalité. Le Visa qui vous donne l’accès aux USA le plus rapidement est l’E-2, un visa spécial pour les investisseurs étrangers. Dans cet article, nous allons revoir en détails les exigences pour obtenir ce fameux sésame. L’assistance d’un avocat specialise depuis de nombreuses années est nécessaire ainsi qu’un business plan Américain et formaté pour le visa. 

Le Visa E-2 est un visa non-immigrant donné aux individus de pays « Treaty » qui ont investi ou qui sont sur le chemin d’investir un montant suffisant dans une entreprise aux USA. Un montant suffisant : ce point semble vague. En fait, il faut un montant coherent avec le projet que vous souhaitez mener. Arriver avec 80 000 euros pour faire un restaurant haut de gamme en plein cœur de Manhattan a peu de chance d’aboutir. Un investissement inferieur a 100,000 USD est possible mais le projet sera souvent bien plus regarder par l’immigration et au lieu d’obtenir un visa pour 5 ans, vous risquerez d’obtenir un visa pour 1 ou deux ans. Alors pourquoi ne pas essayer de faire les choses bien du 1er coup ?

Même si vous avez initié votre candidature et que vous êtes peut-être à fond dedans, il est clairement conseillé de voir si le Visa E-2 est vraiment pour vous, et si vous avez satisfait toutes les exigences. ReussirUSA vous assistera dans la validation de ces éléments avec un cabinet d’avocat spécialisé en immigration depuis plus de 25 ans.

Pour rendre les choses plus faciles, nous avons classifié les exigences en ordre de priorité, dans le même ordre que les services d’immigration approcheront votre candidature.

On parlera de faits qui peuvent vous disqualifier, de choses que vous ne pouvez pas contrôler, et des choses que vous pouvez contrôler. 

Notez que cette liste d’exigences E-2 est plutôt orientée vers le coté entrepreneurial de votre visa plutôt que du côté légal, et tout dépend également de votre projet, de l’entreprise que vous souhaitez lancer : Ceci ne peut pas être pris comme conseil légal. Cette liste a été construite sur l’expérience de clients qui ont reçu le visa E-2 avec succès.

 Exigence #1 :

Contrôlez si votre pays a un traité E-2 avec les USA. Il existe 80 pays dans le monde qui ont cet accord. Les pays qui n’ont pas de traité E-2 les plus surprenants sont : La Russie, l’Inde, le Brésil, et le Venezuela. Si votre pays n’est pas compatible, votre meilleur pari serait de trouver une solution Visa comme : Visa Investisseur L-1A ou EB-5, Visa de travail H1B ou O1. Nous pouvons vous guider dans tout cela avec notre équipe d’avocats. 

Si votre pays est compatible vous trouverez des conseils ci-dessous pour vous aider. 

Exigence #2

Validez le montant de votre investissement (un investissement de 100 000 USD est toujours vu comme raisonnable) soit dans une entreprise Américaine que vous allez acheter ou dans une nouvelle entreprise que vous comptez créer.

Les exigences pour l’investissement dans l’E2 publiée par les services d’immigration sont très vagues, et donnent seulement un indicateur de « investissement suffisant ». 

Nous avons vu des candidatures avec des investissements aussi bas que $70,000, mais ceux ci ont des chances plus hautes de se faire refuser.

Les questions les plus fréquentes de nos clients sont :

« Et si je n’ai pas ce montant d’argent ? » ou « C’est tout ce que j’ai » : le but du visa E-2 est d’enrichir le pays, l’investissement doit avoir un impact réel sur l’économie Américaine, en créant des postes de travail. Si vous n’avez pas ce montant disponible pour ce genre d’investissement, le Visa E-2 n’est peut-être pas pour vous.

Conseil : Si le Visa E-2 n’est pas pour vous, votre meilleur pari serait de trouver une solution alternative comme : Visa investisseur L-1A (peut exiger un investissement large aussi), Visa de travail H1B ou O 1. 

« Qu’est-ce que veut dire mes ‘Sources de fonds ? » - Vos fonds doivent être a vous, que ce soit un cadeau de vos parent, un emprunt commercial ou de l’argent gagné en travaillant. Vous devez pouvoir prouver la source de vos fonds car les services d’immigration voudront s’assurer que vous avez ces fonds par des activités légales. 

« Dois-je vraiment dépenser mon argent avant de recevoir mon visa ? » Oui même s’il est possible d’en mettre une petite partie en compte séquestre pour financer le cash-flow de l’entreprise : il est dit spécifiquement que votre investissement doit être suffisant et irréversiblement commis.

Ceci veut dire que vous devez prouver que votre investissement est finalise et votre entreprise prête a démarrer les opérations et que vous ne le faites pas seulement pour recevoir le visa. Maintenant les services d’immigration ne peuvent plus se contenter de prédictions dans le business plan, ils veulent le business plan et des preuves. Si vous avez déjà investi des grands montants, ça veut dire que vous allez probablement faire ce qui est nécessaire pour avoir du succès quand vous recevez le Visa. Le montant commis irrévocablement est normalement plus de 80% du capital que vous amenez dans l’entreprise.

Dans la prochaine section, nous allons discuter comment être intelligent dans la dépense de ces 80%. 

Exigence #3 :

L’entreprise dans laquelle vous investissez doit créer des postes de travail pour les Américains. Dés que vous êtes prêt à investir vos fonds, la première question est quel genre d’entreprise ouvrir ou acheter ?

Assurez vous que ce soit une entreprise qui va durer longtemps – vu que le Visa ne mène pas à la Green Card. C’est un visa qui peut se faire renouveler en période indéfinie, préférablement tout les 5 ans, tant que votre entreprise fonctionne et donc est favorable pour l’économie Américaine.

Alors la stratégie et les exigences ne sont pas seulement d’investir un minimum de $100,000 et d’en dépenser 80%, mais de s’assurer que l’entreprise elle même satisfait les exigences pour le visa E-2. 

Votre liste de taches doit contenir des questions de base :

Est-ce que votre entreprise pourra employer 3 à 5 personnes avant la cinquième année ?

Est-ce que ça va générer assez de revenu pour que vous puissiez vous payer un salaire pour prendre soin de vos besoins journaliers (loyer, nourriture, transport) en plus des salaires des employés?

Est-ce que voter entreprise va croitre sur les prochaines 5 années ?

Est-ce que vous allez générer des bénéfices après les standards de l’industrie ?

Une bonne manière de prouver vos intentions d ‘engager des employés est d’avoir des offres d’emploi en ligne, ou d’avoir engagé un détenteur de Green Card ou un citoyen Américain comme assistant administratif ou d’occuper rôle aléatoire dont votre business aura besoin durant la période de start-up. 

Ces réponses sont normalement présentées dans un format USCIS dans votre business plan E-2.

Plus amples informations sur le business plan ici :

http://media.wix.com/ugd/67a0da_0a121912d4694a33bcf7a206fd5eb690.pdf

Exigence #4 :

Les meilleures et les pires habitudes pour dépenser votre investissement. Parce que le Visa E-2 est fait pour créer des emplois aux USA, l’USCIS veut s’assurer que l’entreprise dans laquelle vous investissez est crédible. Plus important, ils veulent voir que les fonds sont dépensés, et surtout qu’ils sont dépensés sur des affaires utiles, comme le loyer, le marketing, et des salaires. 

Les MEILLEURES habitudes qu’on voit dans la dépense des investissements :

Louer un emplacement avec un contrat de location officiel :

Une bonne manière de montrer que vous êtes dévoué à votre investissement est d’avoir une adresse fixe. Un contrat de 1 an, avec l’option de renouveler 5 termes additionnels, et de payer 1 an a 6 mois de votre loyer en avance, montrera votre désir de rester longtemps. Avoir un bel emplacement, dépenser sur de l’équipement, des meubles, et des décorations sont bien pour promouvoir la crédibilité de votre entreprise.

Dépensez sur du marketing :

Créer un site web, un joli logo, de la marchandise, de la pub, du collatéral, et le marketing de votre présence en ligne par l’SEO et SEM, sont des dollars bien investi parce qu’ils peuvent justifier vos projections de ventes et du succès de votre business.

Une bonne manière de dépenser est d’acheter 6 mois de marketing en avance, ce qui montre votre ambition.

Payez vos employés en avance :

Mettre 6 mois de salaire en compte séquestre pour le paiement du 1er employé. Mettre une annonce en ligne ou passer par un cabinet de recrutement. (ReussirUSA pourra vous assister avec ses partenaires) Assurez vous que vos employés ont une green card ou la citoyenneté. 

Diversifiez vos dépenses – Des dépenses diverses montrent que vous développez votre entrepris d’une manière saine. Une entreprise a besoin d’un emplacement officiel, de l’équipement, des ordinateurs, des meubles, et de l’inventaire. Si vous allez vendre des produits, dépenser de l’argent sur marque, le marketing, l’administratif, les avocats, les consultants, les études de marché, et le business plan, montre que vous avez fait vos devoirs.

Les pires habitudes que nous avons vues pour la dépense de votre investissement :

Dépenser tout son argent sur du mobilier (voitures, equipements...) :

Certains investisseur E2 veulent minimiser leur risque de perdre leur argent, alors ils investissent dans des choses qu’ils peuvent revendre s’ils ne sont pas capables de recevoir leur visa. 

L’inclusion de frais de voyage et couts personnels :

C’est tentant de d’inclure les frais d’hôtel et les vols, mais ceci ne sont pas des couts directement relié a votre dévouement a l’entreprise. L’inclusion de ces frais est mal vu par les services d’immigration. 

De laisser vos $100,000 dans un compte bancaire Américain :

Avoir de l’argent dans un compte bancaire, ne prouve pas que cet argent sera dédié au développement de votre entreprise. 

Investir dans l’immobilier en pensant que ceci pourrait être votre investissement :

Votre investissement E-2 doit être ACTIF et un investissement dans de l’immobilier n’est pas considéré un investissement actif. Par contre, si vous décidez de lancer une entreprise de gestion immobilière qui investit dans des biens immobiliers pour les louer et ou revendre, et qui s’occupera de la gestion de bâtiments autre que les votre, vous pourrez déclarer ceci comme un investissement E2. 

Utiliser votre résidence comme votre bureau :

Pour le Visa E-2, l’utilisation de votre résidence pour votre bureau est un grand drapeau rouge pour l’immigration, parce que ça indique que vous ne prenez pas votre entreprise au sérieux, et vous ne croyez pas assez en votre concept pour investir dans un bureau. Par ailleurs, cela démontre que vous ne souhaite pas embaucher beaucoup de personnes. 

Exigence #5 :

Votre Business Plan pour l’E-2 doit être un document légal bien préparé :

Après votre investissement, la chose la plus importante pour le succès de votre entreprise est votre business plan. Votre Business Plan doit suivre les exigences de l’immigration. Puisque votre document doit être bien écrit, nous recommandons de le faire préparer par un expert. 

Un business plan écrit par un professionnel va augmenter vos chances de succès de 30% a 50%. Ça réduit aussi le nombre de questions a demandé par 50%, en rationalisant le processus, et en le rendant 40% plus rapide. 

Un Business plan E-2 doit inclure :

Description de l’entreprise

Description du produit ou du service

Analyse de l’industrie

Analyse du marché et de la compétition

Un plan d’embauche sur 5 ans

Une projection financière sur 5-ans 

Un business plan E-2 doit faire 25 à 35 pages de long en moyenne. Il est recommandé de l’écrire en style légal, mais avec des définitions de business. 

Un Business Plan écrit par un expert veut dire :

- Plus de flexibilité pour vous occuper d’autres aspects de votre entreprise et des candidatures pour le visa.

- Une meilleure qualité parce que le style d’écriture est adapté à l’immigration et révisé par des experts d’écriture Américains.

- Une livraison plus rapide pour obtenir votre entretien pour le visa plus rapidement. 

Plus d’information : info@reussirusa.com

 

 

Travailler aux Etats-Unis

Posted by Vanina Joulin Batejat on May 10, 2016 at 11:25 PM Comments comments (0)

En général l’employeur n’a pas d’obligation de faire un contrat de travail. La fiche de paie fait foi. Et le contrat est « At Will ».

 

Voici les règles générales pour tout travailleur aux USA

 

Nombre d’heures de travail :

Dans la législation américaine il n’existe aucune limite du nombre d’heures de travail quotidien ou hebdomadaire. Malgre tout. L’horaire indicatif de la semaine de travail est 40 heures, sachant qu’en periode de rush, les salaries peuvent décider de travailler 15 heures par jours. Les heures en plus pour les salaries payes a l’heure seront payées au taux de 1.5 et l’entreprise peut de plus décider d’allouer un bonus a tout moment. 

Salaire minimum légal 

Le salaire minimum fédéral est d’environ 7,50 dollars/heure. Chaque Etat est libre de fixer sa propre norme en matière de salaire minimum sans pouvoir être inferieur au minimum federal cependant. Au moment de l’embauche, un employeur annonce un salaire brut (annuel, mensuel ou horaire), c’est-à- dire avant cotisations sociales et impôts. 

Congés 

Aucun conge n’est obligatoire mais en moyenne, l’employeur donne 1 semaine la 1ere annee, 2 semaines a partir de la 2eme année puis il y a un barème croissant en fonction du nombre d’années, sans toutefois dépasser en général 30 jours. C’est un des moyens pour fidéliser les employés, la main d’œuvre étant par nature flexible en raison du fait que l’employé est at will. 

Congés pour raisons médicales ou familiales : 

Un salarié peut prendre un congé de 12 semaines par an pour des raisons familiales et/ou médicales spécifiques. Ce congé n’est pas payé mais la place du salarié dans l’entreprise est assurée. 

Contrat soumis au droit américain 

Le marché du travail aux Etats-Unis est libéral. Les contrats ne sont pas toujours écrits, mais passent par un accord systématique entre l’employeur et le salarié. Dans les faits, dans la majorité, la feuille de paie sert de contrat et ensuite on fera signer le règlement intérieur a l’employé et des accords de confidentialité. Les contrats sont surtout destines aux CFO ou COO de multinationales qui doivent voir les contrats revus par la SEC pour vérifier notamment les clauses de golden parachute. 

Fêtes légales 

  • 1er janvier : New Year’s Day (Nouvel An) ;
  • 3ème lundi de janvier : Martin Luther King Jr’s Birthday (Commémoration de Martin
  • Luther King) ;
  • 3ème lundi de février : Washington’s Birthday (Jour du Président) ;
  • dernier lundi de mai : Memorial Day (Journée de la mémoire) ;
  • 4 juillet : Independence Day (Fête nationale) ;
  • 1er lundi de septembre : Labor Day (Fête du travail) ;
  • 2ème lundi d’octobre : Colombus Day (Fête de Christophe Colomb) ;
  • 11 novembre : Veterans Day (Armistice - Jour des vétérans) ;
  • 4ème jeudi de novembre Thanksgiving Day ;
  • 25 décembre : Christmas Day (Noël). 

Le jour chômé est reporté à un vendredi ou à un lundi lorsqu’il tombe en milieu de semaine. 

Si vous souhaitez absolument faire un contrat de travail, voici quelques recommandations a discuter avec votre avocat. 

Le contrat de travail écrit doit contenir une description claire des obligations et des attentes de l’entreprise et des employés, histoire d’éviter des disputes futures. La négociation du contrat peut être difficile, et beaucoup de gestionnaires haut-niveau ont recours a un avocat pour discuter de leur contrat de travail. On parle de COO de multinationales comme Facebook.


 

Voici quelques faits clé a observer dans la négociation de contrats d’emploi : 

1. La compensation

La compensation est évidente comme problème clé, mais il existe plusieurs couches de négociation, notamment :

Est-ce que le salaire augmente chaque année du contrat ?

Est-ce qu’il y’a une prime a la signature, surtout si les employés perdent des options ou d’autres bénéfices en changeant de poste ?

Sous quelles circonstances est-ce que le salaire peut être réduit ?

Quelques contrats donnent le droit a l’employeur de réduire le salaire d’un certain pourcentage, si d’autres employés ont leur salaire réduit du même montant (par exemple quand l’entreprise est en crise financière). 

2. Octrois d’actions

Les octrois d’actions sont une partie importante d’un contrat de travail, et les problèmes clé sont :

Quel pourcentage d’octrois d’actions est correct

Si des options d’actions, quel est le prix d’exercice ?

Quelle est la période d’acquisition ? Un scénario typique est de 4-ans avec une année de « cliff vest », ce qui veut dire que l’employé doit travailler un an avant de pouvoir faire des acquisitions.

Si l’employé est licencié sans raison, est-ce une raison pour accélérer la période d’acquisition pour une portion de l’octrois d’actions ?

Combien de temps est-ce que l’employé viré peut exercer ses options ?... 

3. Vision de l’emploi

La vision de l’emploi et les responsabilités amènent quelques problèmes:

Quel est le titre officiel de l’employé ?

Quelles sont les responsabilités de l’employé ?

Est-ce que l’employé peut se faire rétrograder? Est-ce que les employés peuvent se faire modifier, enlever, ou augmenter leurs responsabilités ?

Est-ce que l’employé se fait garantir une place dans le conseil d’administration ?

Ou est la place d’emploi ?

Est-ce que l’employé peut se faire relocaliser a une autre ville, ou seulement avec la permission de l’employé ?

Est-ce que l’employé a la permission de participer dans des activités (comme la direction, l’implication dans les activités de communauté ? 

4. Les « Benefits » : package assurance santé, plan 401 K….

Est-ce que l’employé aura droit a tout les programmes inities en la matière par l’entreprise ?

Quels programmes doivent être en place pour l’employé ? Est-ce que tout les paiements pour ces avantages sont la responsabilité de l’entreprise ?

a) Bénéfices santé

b) Bénéfices handicap

c) 401(k) (retraite sponsorisé par l’employeur)

d) Bénéfices retraite

e) Bénéfices cafeteria

f) Assurance vie

g) Les options action

h) Opticien

i) Dentiste

j) Conseil financier exécutif …. 

Combien de semaines de vacances est-ce que l’employé a droit ? Est-ce que les vacances non-utilisées s’accumulent, et est-ce qu’ils sont payables en cas de licenciement ? 

5. Termes du licenciement

Les circonstances quand l’employé peut se faire licencier, et les conséquences peuvent poser certains problèmes :

Combien de temps est-ce le que terme d’emploi dure ou est-ce que c’est libre choix ?

Quels sont les raisons pour lesquelles l’employeur peut licencier ?

Quels sont les termes, si existant, de compensation en cas de licenciement ?

Dans la majorité les employés sont « at will » ce qui signifie que chacun peut décider de se séparer de l’autre a tout moment 

Quels sont les circonstances ou l’employé peut se faire licencier « pour une raison » comme :

(a) Condamnation d’un crime ou tout acte immoral.

(b) Le vol, la fraude, la falsification etc.

(c) Violation du contrat de travail

(d) Incapacité de faire des taches assignées qui sont raisonnables

(e) Divulgation de secrets d’entreprise 

Est-ce que l’employé peut se faire payer pour licenciement sans raison?

Combien?

Si un licenciement arrive, est-ce que l’entreprise doit payer les bénéfices pour une période après?

Si l’employé va recevoir un paquet de rupture, l’employé devrait signer un engagement comme quoi il n’intentera aucune action ensuite contre l’entreprise. 

6. Remboursement de frais 

Est-ce l’employé va se faire rembourser en un période de temps définie.

Est-ce qu’une voiture, un téléphone, ou autre est inclus ?

Est-ce que les frais de déménagement sont inclus ? 

7. Protection de la responsabilité

L’employé peut négocier certains mécanismes de protection, qui couvrent les activités nécessaires pour le travail :

Est-ce que les directeurs et les gestionnaires ont une assurance liability (assurance responsabilité civile payée par l’entreprise) : en général mise en place pour les cadres de haut niveau qui ont un pouvoir de gestion?

Est-ce que l’arrêté de l’entreprise couvre les indemnités pour les directeurs et gestionnaires ?

Est-ce que la charte d’entreprise limite les responsabilités des directeurs et des gestionnaires au maximum permis par la loi ?

Est-ce qu’il existe un contrat d’indemnité qui protège les employés, couvrant :

a) Protection d’indemnité pour les réclamations

b) L’avancement automatique des frais légaux

c) La protection même si l’employé ne travaille plus pour l’entreprise 

8. Restrictions de confidentialité

Beaucoup d’entreprises ont un contrat de confidentialité et de non divulgation des inventions qui peut être intégré par référence.

Les employés doivent faire attention a ne pas divulguer des informations confidentielles d’un employeur passé. 

Combien de temps les restrictions de confidentialité durent ? 

9. Problèmes de contrat invention 

Les entreprises s’attendent a que les inventions crée par les employés restent la propriété de l’entreprise.

Quel sont les droits de l’entreprise sur l’invention, les secrets, ou les idées ?

Est-ce que les contrats d’invention sont légal ? 

10. Le handicap ou la mort 

Plusieurs problèmes arrivent quand un employé devient handicapé ou meurt

Qu’est ce qui défini le handicap d’un employé ?

Qu’est-ce qui arrive quand un employé devient handicapé ? Est-ce que l’employé reçoit toujours son salaire et les bénéfices pour un certain temps ?

Qu’est-ce qui arrive en cas de mort ? Est-ce que la famille et les enfants reçoivent des bénéfices ? 

11. Les limitations après emploi ?

Le contrat d’emploi peut imposer certaines limitations sur l’employé après la fin du contrat :

Est-ce qu’il existe des limitations contre la sollicitation des employés de l’entreprise après ? Pendant combien de temps ?

Est-ce qu’il existe un contrat de non concurrence : lieu, quelle durée, quel type d’entreprise… 

12. La résolution de conflit

La plupart des employeurs ont des provisions pour la résolution de conflit entre employeurs et employé :

Comment les résoudre ?

Est-ce que l’arbitration confidentielle est la seule manière de résoudre les conflits ?

Dans quelle ville résoudre les disputes ?

Quelle est la loi locale ?

 

13. Golden parachute

Un « Golden Parachute » est un paiement pour garantir un directeur une compensation si il/elle se fait virer après une acquisition.

Quels sont les implications d’impôts pour une golden parachute ? Est-ce que l’entreprise va payer cette taxe ?

Est-ce que l’entreprise va couvrir les frais au cas ou l’IRS décide de faire un audit. 

14. Des provisions diverses

Plusieurs contrats d’emploi ont une série diverse qui inclus ces problèmes :

Est-ce que l’employeur couvre les frais légaux en cas de dispute ?

Est-ce que l’employé garanti la vérité des faits sur leur passé ? 

Dans la majorité des cas, le contrat est oral et si vous souhaitez conclure un contrat, discutez des clauses a intégrer avec votre conseil, avocat d’entreprise

Nous contacter: info@reussirusa.com 

La Franchise: une option pour obtenir son visa investisseur et travailler aux Etats-Unis

Posted by Vanina Joulin Batejat on May 4, 2016 at 12:25 AM Comments comments (0)

Investir aux USA pour obtenir le visa E-2 et travailler : la franchise peut être une bonne option à condition de bien valider les conditions de la franchise et de voir les coûts associés : voici quelques franchises qui sont en pleines croissance et qui ont des couts encore acceptables 

Est-ce que vous pensez à ouvrir une entreprise ? 

Ouvrir une franchise de services qui est bien établie avec succès peut être une une bonne manière de naviguer les nombreux défis de la vie d’entrepreneur. Typiquement les franchiseurs aident les nouvelles franchises à apprendre les routines, à monter le magasin, à acheter un stock et bien plus encore. Voici six franchises à bas prix avec beaucoup de potentiel de croissance que les experts contactés par Kiplinger prévoient 

Chaque franchise a des frais en dessous ou au niveau de la moyenne de l’industrie (30000$ a peu près, d’après l’association des franchises internationale). Il faut démontrer que l’entrepreneur possède en fonds propres a minimum $35,000 a $300,000 (La moyenne des investissements dans une nouvelle franchise est entre $50,000 a $100,000). La croissance des franchises est basée sur la comparaison du nombre de franchises que les franchiseurs avaient a la fin de 2013 comparé a cinq ans plut tôt. 

Voici une liste non exhaustive de Franchises à bas prix avec beaucoup de potentiel de croissance

Novus Glass

 Service : Remplacement de pare-brise automobile

Franchises aux USA en total : 316

Croissance sur 5 ans (2008-2013) : 31%

Frais de franchise : $34,070

Fonds propres minimum : $50,000 

Les fissures dans les pare-brise de voitures arrivent beaucoup, et Novus, basé au Minnesota, entrainent les franchisés dans l’art du remplacement et de réparation de pare-brise automobile, une des pièces critiques d’une voiture. Les franchisés reçoivent de l’entrainement pratique en remplacement de pare-brise, et en marketing. 

Les franchisés ont l’option de commencer une entreprise depuis un magasin ou en forme mobile – en allant chez les clients. Les garages de mécanicien peuvent diversifier leurs opérations en ajoutant la réparation de pare-brise a leur liste de services, en s’inscrivant au programme de partenariat de Novus. Novus existe depuis 1985, et leur système breveté leur donne un avantage dans l’industrie d’après Entrepreneurs Source, qui mettent en contact les entrepreneurs avec des franchises. Le prix est 8% en royautés, et les franchises qui optent pour la version mobile sont obligé d’acheter un van.

 Express Employment Professionals 

Service : L’emploi

Franchises aux USA en total : 637

Croissance sur 5 ans (2008-2013): 222%

Frais de franchise : $35,000

Fonds propres minimum : $200,000 

Basé à Oklahoma City – Express Employment est un des noms les plus reconnu dans l’industrie de l’emploi, en procurant des emplois temporaire, des travailleurs au contrat, et des services HR. Beaucoup croient que les franchisés vont gagner en gardant leur nombre d’employés en dessous de 50 employé – la limite pour un employeur qui doit offrir des bénéfices de santé d’après l’Obamacare. En plus des emplacements nationaux, ils se développent internationalement, avec des bureaux au Canada, en Afrique, et en Australie. Ils s’attendent a ajouter 100 nouveaux emplacements cette année. Les franchisés doivent s’attendre a payer $75,000 pour ouvrir un bureau. L’entreprise collecte 7.6% et des frais de technologie de $380 sont requis pour avoir internet, un firewall, et des connections aux base de données sécure. Au début le voyage au quartier général pour un entrainement est gratuit, ceci inclus aussi l’hôtel et les repas. 

Mosquito Joe 

Service : Antiparasitaire extérieur

Franchises aux USA en total : 34

Croissance sur 5 ans (2008-2013) : pas connu

Frais de franchise : $15,000

Fonds propres minimum : $100,000

 Après juste une année de franchise, ce service d’antiparasitaire a déjà doublé en taille. Mosquito Joe a des bons espoirs, après l’avertissement du Centre du Control des Maladies(CDC) d’être plus vigilant avec les moustiques et les maladies causée par les insectes, comme le Virus Du Nil Occidental. Les franchisés sont offerts de l’entrainement sur l’équipement, la gestion, et le marketing a Mojo University, a Virginia Beach. Mosquito Joe utilise des insecticides similaire a ceux utilisé dans le shampoing pour animal domestique, ce qui les rend plus sure a utiliser. Les endroits traités sont accessibles après seulement 30 minutes.

Un investissement typique serait $75,000 et ça inclus un stock de produits chimiques, et autres objets. L’entreprise offre des bénéfices spéciaux aux policier, pompiers, et aux gens qui ont de l’expérience en tant qu’antiparasitaire. Les royautés sont de 10% du bénéfice. 

Great Clips 

Service : Salon de coiffure

Franchises aux USA en total : 3,408

Croissance sur 5 ans (2008-2013) : 25%

Frais de franchise : $20,000

Fonds propres minimum : $300,000 

Fonds propres requis pour cette entreprise basée a Minneapolis sont les plus hauts du classement. Ils ont ouvert leur premier salon franchise en 1983 et continuent d’être une destination populaire pour une coupe de cheveux. Les clients aiment leur système de check-in en ligne, qui garde un registre de vos préférences. En plus beaucoup des magasins sont ouvert pendant 12 heures dans la semaine. Même si les longues heure d’opérations ne sont pas requise dans le contrat de franchise, les franchisés acceptent de leur faire, tant que leur contrat de location le permet. L’entreprise fait des affaires assez stables, même pendant la grande récession, parce que les gens s’offrent des coupes de cheveux même quand les temps sont mauvais. L’industrie du soin esthétique reste et Great Clips a des projets d’ouvrir plus de magasins. Les franchisés sont offert une session d’entrainement de deux jours, et ils ont accès au centre régional de formation pour les stylistes et les gestionnaires. L’entreprise aide aussi a trouver un bon emplacement pour le nouveau salon, et ils offrent des logiciels pour garder un registre des horaires, de l’inventaire, et de la productivité. L’investissement moyen commence a $109,150. L’entreprise coute 6% en royautés toutes les 2 semaines, et 500$ de frais d’assistance par année. Cette assistance est de l’aide pour le recrutement, l’éducation, et le logiciel. 

En concurrence avec Great Clips : Fantastic Sams qui appartient à Jacques Dessange International

 

« En joignant nos forces avec Dessange, avec qui nous explorons un partenariat de développement, va nous aider à grandir rapidement » dit Scott Colabuono, président et PDG de Fantastic Sams, « Notre but est d’avoir plus de 2000 salons Fantastic Sams et 300 salons Camille Albane.

L’entreprise de réseaux de franchise, qui consiste de 1200 salons dans 46 états et qui emploie 13,000 employés en Amérique du Nord, a ouvert son premier salon à Memphis au Tennessee, en 1974. Les franchises ont commencé en 1976. Ils sont fiers de leur réputation de haute qualité et de style a des bons prix pour toute la famille. 

Visiting Angels 

Service : Assistance aux retraités

Franchises aux USA en total : 478

Croissance sur 5 ans (2008-2013) : 27%

Frais de franchise : $34,950 et $42,950 (dépendant de la taille du territoire) 

Fonds propres minimum : $100,000 

L’assistance aux retraités va continuer a être en demande a cause de la moyenne d’âge qui continue de vieillir. Le département de la santé dit que le nombre d’Américains au dessus de l’âge de 65 ans va être aux alentours de 72 millions en 2030, a peu prés 20% de toute la population en comparaison c’était 12% en 2009.

Visiting Angels offre des services pour les retraités, comme l’administration de médicaments, des taches ménagères, des services blanchisserie, la préparation de repas, et ils offrent de les tenir compagnie. Ce service permet aux clients de rester chez eux ou dans un environnement familier. Les franchises choisissent les concierges a qui ils peuvent faire confiance, et le quartier général offre des formations, des contacts dans la région et des clients. Les franchises peuvent aussi participer dans des webinars et des retraites pendant l’année. 

La marque est une des plus reconnue dans l’industrie, merci a la stratégie de marketing agressive de la marque. Ils offrent du matériel personnalisé pour aider a répandre la réputation de la nouvelle franchise. Visiting Angels ont des frais assez bas comparés aux compétiteurs, ce qui aide les franchisé a faire un bénéfice plus rapidement.

Les investissements au début sont entre $62,935 et $84,685. Les royautés coutent 2.5% en publicité et 3.5% en royautés normale, et ceci peut être réduit a 2% si une franchise produit beaucoup d’affaires.

Le lancement d une activite commerciale aux Etats-Unis

Posted by Vanina Joulin Batejat on May 3, 2016 at 10:05 PM Comments comments (0)

 



Les formalités et déclarations lors du lancement d’une activité commerciale aux États-Unis sont nombreuses, complexes et peuvent être très pénalisantes si elles ne sont pas respectées.

 

Voici les formalités minimales auxquelles il faut penser :

1. Les enregistrements auprès des autorités: a. au niveau fédéral - b. au niveau de l’État

2. Les licences et permis : a. au niveau fédéral - b. au niveau de l’État

Voici quelques licences et permis dont les PME auront peut-être besoin, et ou trouver ces informations.

Les licences pour le business lui-même

Contactez le département des « business » licences de votre ville : ils vous guideront et vous donneront le montant des frais (fees) a payer pour pouvoir conduire votre business dans la ville. Quand vous envoyez votre candidature pour la licence, la ville contrôle que la zone dans laquelle vous voulez vous établir est bien zonée pour cette activité, et qu’il y’a assez de places de stationnement pour satisfaire les lois de la ville.

Vous ne pourrez pas opérer dans une zone qui n’est pas faite pour votre genre d’entreprise a moins que vous obteniez une exception. Des exceptions (et variances) sont assez faciles à obtenir, tant que vous pouvez prouver que votre entreprise ne sera pas un problème pour le quartier.

Si vous voulez commencer votre entreprise chez vous, vous devriez enquêter sur le zonage de votre quartier. Les quartiers résidentiels ont des lois strictes pour le zonage, qui vous préviendrai d’utiliser votre domicile pour faire du business. Même dans ce cas, il est possible d’obtenir une exception, et beaucoup de villes commencent a avoir une attitude très accueillante envers les entreprises a domicile.

Le permis des pompiers

Vous aurez besoin de la permission des pompiers, si votre entreprise utilise des produits inflammables ou si votre lieu sera ouvert au public. Dans certaines villes, vous devez obtenir cela avant d’ouvrir vos portes. D’autres villes feront des inspections périodiques de votre entreprise pour voir si vous vous conformez au règles. Si vous ne respectez pas les règles, ils vous donneront une amende. Les restaurants, les maisons de retraites, et tous les endroits qui accueillent beaucoup de monde, sont surveillés de très près par les pompiers.

Permis de pollution de l’air et de l’eau

Beaucoup de villes ont des départements qui contrôlent la pollution. Si vous voulez bruler des matériaux, vous débarrasser de quelque chose dans les égouts, ou utiliser des produits qui émettent des gaz, vous devrez obtenir un permis de votre ville. Les régulations environnementales peuvent exiger une permission avant que vous puissiez commencer la construction de votre établissement par exemple. Contrôlez avec les agences régulatrices au niveau fédéral et de l’état, pour voir ce que vous devez faire pour votre entreprise.

Permis concernant votre signalisation

Quelques villes ont des banlieues qui ont des lois de panneaux qui exigent des limitations comme la taille, la lumière, et le type de panneau que vous pouvez utiliser devant votre entreprise. Contrôlez avec le locataire des lieux, avant d’investir dans un nouveau panneau.

Permis régional

Beaucoup de gouvernements régionaux demandent essentiellement le même genre de permis que les villes. Si votre entreprise est en dehors d’une ville, les permis régionaux sont ceux qui comptent pour vous. Les régulations régionales sont souvent moins strictes que celle des villes.

Permis d’Etat

Dans beaucoup d’états certaines occupations exigent des licences ou des permis d’occupation. Souvent ils doivent faire des examens avant d’obtenir les permis pour faire des affaires. L’état demande souvent des licences pour les mécaniciens, les plombiers, les électriciens, les ouvriers de construction, les agents de collection, les agents d’assurance, les agents immobiliers, et tout les gens qui procurent des services (coiffeurs, médecins, infirmiers). Contactez votre gouvernement d’état pour une liste en détail.

Les licences fédérales

Dans la plupart des cas, vous n’aurez pas a vous soucier de ça. Mais il existe quand même des entreprises qui doivent obtenir des licences, comme les bouchés, les stations de télé et de radio, et les services de consultation financière. La commission fédérale de c0mmerce peut vous informer sur cela.

Licence de taxes de vente et d’achat

Il y a deux raisons pour lesquelles vous avez besoin d’un certificat de vente. En premier, les entreprises basées a domicile qui vendent des affaires taxables, doivent payer leur taxes de vente et d’achat. La définition d’un service taxable dépend de l’état.

Les taxes de ventes et d’achat varient par état, et c’est important de s’enregistrer. Faire attention qu’il ne s’agit pas d’un TVA même si la confusion arrive souvent et les sales taxes varient aussi en fonction du produit. Ne pas s’enregistrer peut vous conduire a un redressement et à recevoir de lourdes amendes de la part de l’IRS. Vous êtes dans le domaine de l’infraction pénale.

Permis du département de la santé

Si vous voulez vendre des aliments, directement a vos clients comme dans un restaurant, ou en gros a d’autres vendeurs, vous aurez besoin d’un permis régional de la santé. Ceci coute 25$ et varie dépendant de la taille de votre entreprise et tout l’équipement que vous avez. Le département de la sante va visiter votre entreprise avant de donner le permis.

 

3. Vérifier La fiscalité de la société et des associés : a. les impôts et taux d’imposition - b. les déclarations fiscales et leur échéance 

4. Les transactions entre associés et société :

a. la rémunération des associés : elle sera différente selon le type de société :

- Dividende

- Salaire

- Retrait mensuel ou annuel pour les membres de la LLC qui managent la compagnie

5- Valider la durée de conservation des documents et quels documents conserver

6- Valider le système de gestion de votre activité :

a. le logiciel caisse enregistreuse (Point of Sale)

b. le logiciel d’encaissement des cartes de crédit (Merchant Services),

c. le logiciel comptable (QuickBooks)

 Les autres formalités administratives :

7- Valider les modalités entre vos associés : Operating Agreement 

8- Les assurances

Les exigences d’assurances des employeurs

Les entreprises avec des employés doivent payer certains types d’assurance d’après la loi: l’assurance dite worker’s compensation insurance des employés, l’assurance de chômage, et dépendant de l’emplacement l’assurance d’invalidité.

La worker's compensation insurance: 


Meme si non obligatoire en dessous d’un certain nombre de salariés dans certains Etats, il est vivement conseiller d’y souscrire pour couvrir vos employés en cas d’accident du travail.

La taxe d’assurance de chômage

Les entreprises avec des employés doivent payer des taxes d’assurance de chômage. Ces taxes sont beaucoup moins lourdes qu’en France.

L’assurance d’invalidité

Certains états exigent que les employeurs procurent une assurance de remplacement de salaire a leur employés pour des maladies ou des blessures qui ne sont pas arrivées au travail.

Voici un petit résume des taux à valider dans chaque Etats avec votre expert-comptable

Social Security/FICA (actuellement 6.2% jusqu’a 90,000 de salaire annuel)

Unemployment/FUTA (6.2% sur $7,000 de salaire et le Medicare (1,45% quel que soit le salaire

Taux de l’assurance accident du travail : dépend du type de travail : about 0.3% du salaire pour un employé de bureau et 7.5% pour les fonctions dans les ateliers

Assurance de responsabilité civile générale

Les propriétaires d’entreprise achètent cette assurance pour se protéger de problèmes légaux due aux accidents, la blessure, et d’autres réclamations de négligence.

Assurance de responsabilité de produit

Les entreprises qui produisent, vendent en gros, distribuent, et vendent en détail peuvent être responsable pour leur sureté. Le montant d’assurance que vous achetez dépend du produit que vous vendez ou produisez. Un magasin d’habit est beaucoup moins risqué qu’un magasin d’appareils a domicile. 

Assurance de responsabilité professionnelle

Les propriétaires d’une entreprise de service devraient considérer cette assurance, pour se protéger contre des fautes professionnelles, des erreurs, et la négligence. Dépendant de votre profession, votre gouvernement peut exiger cela. Par exemple, les médecins doivent avoir cette assurance.

Assurance de propriétés commerciale

Cette assurance couvre tout ce qui est causé par la perte ou le dommage a votre propriétés a cause d’évènements comme le feu, la fumée, le vent, les ouragans, la désobéissance civile, et le vandalisme. La définition de propriétés est très vaste, et ça inclus des revenus perdus, les interruptions, les bâtiments, les ordinateurs, les papiers d’entreprise, et l’argent.

Cette assurance vient en deux versions: (1) police d’assurance qui couvre presque toutes les occurrences et les périls (2) police spécifique a certains périls.

6 methodes temporaires de financement a considérer pour votre StartUp

Posted by Vanina Joulin Batejat on April 25, 2016 at 4:15 PM Comments comments (0)


Toutes les entreprises ont besoin de cash. Peu importe que votre entreprise soit petite ou grande, vous aurez besoin d’argent pour assurer des opérations sans problème tous les jours. Par contre, l’immédiate expansion de votre business peut exiger du financement additionnel – et cela n’est peut-être pas disponible directement.

Même s’il existe des amis ou de la famille pour vous aider financièrement, cela peut compliquer les relations dans le long terme. Les investisseurs par contre, exige une part de votre entreprise, si vous acceptez leur offre.

Pour les propriétaires d’entreprise qui cherchent des fonds rapide – mais qui ne veulent pas partager l’entreprise – ces six ressources peuvent être utiles pour la croissance de votre entreprise.

1. Crowdfunding

Le Crowdfunding peut être utile, mais ce n’est pas aussi facile que ça a l’air. Les propriétaires de l’entreprise ont besoin d’une histoire irrésistible pour attirer du monde. Au contraire des business angels, les bailleurs de fonds ne s’attendent pas a quelque chose en retour ( a part les premiers droits sur votre produit ou service dés que ça sort).

L’expertise dans le medias sociaux notamment est nécessaire pour cette stratégie. Assurez vous des lois locales pour le crowdfunding, et créer un plan solide marketing pour gagner des bailleurs. Pour commencer, allez voir des exemples sur Kickstarter ou Indiegogo.

 

2. Des soldes et des rabais

Si vous avez besoin de nouvel équipement ou de fonds pour un nouveau produit dans l’immédiat, ne négligez pas vos clients. Si vous proposez vos articles en solde, cela peut vous apporter un afflux de cash appréciable. C’est aussi une manière effective de se débarrasser de vieux produits en stock. Pour les business base sur le service, vous pouvez recevoir de l’argent en avance, en offrant des rabais a vos clients.

 

3. Les emprunts bancaires

Tant que l’entreprise est qualifiée, il y’a certaines options disponibles de la part de banques. L’option la plus commune est la ligne de crédit. Ceci est le plus facile à obtenir, et fonctionne comme une carte de crédit. Par exemple : si on vou accorde $60,000 en ligne de credit et vous utilisez $20,000 , vous pouvez toujours utiliser $40,000 quand vous en avez besoin. Par contre, ceci peut nécessiter du collatéral, et peut finir en taux d’intérêts élevés si vous avez un credit score faible : revoir notre post en la matiere.

 

Pour des montants plus élevés, vous auriez peut-être besoin d’un emprunt a terme, qui a des taux d’intérêt fixes et qui est payé chaque mois sur plusieurs années.

 

Les petites entreprises qui ne peuvent pas se qualifier pour des emprunts, peuvent peut-être utiliser des emprunts SBA. Il existe des emprunts SBA différents, comme le programme d’emprunts de base, l’emprunt Certified Development Company(CDC) 504, et les Micro-emprunts.

 

Même si les emprunts sont les manières les plus surs de se procurer de l’argent, le désavantage est le temps d’attente. Après que vous avez fait les documents, le processus peut prendre plus de deux mois. Préparez vous a demander en avance, si vous voulez votre cash a l’heure.

 

4. L’affacturage

Si vous avez besoin d’argent rapidement et les banques vous refusent ? Pour les entreprises avec plein de factures impayées, l’affacturage peut être une solution pour vous. Contrairement aux banques, cette méthode ne demande pas beaucoup de temps. Des grandes entreprises de vente au détail, comme des magasins d’habits, prennent typiquement avantage de l’affacturage.

 

En considérant cette stratégie, il y’a deux choses a se rappeler. Premièrement, assurez vous que votre entreprise est compatible avec l’affacturage. Les entreprises qui ont les caractéristiques suivantes devraient utiliser d’autres méthodes :

 

- Possèdent des contrats long terme

- Travaillent dans des industries avec plein de disputes sur la qualité

- Ont des petites rotations

- N’ont pas un système de collection de dette

En deuxième, votre choix d’agence d’affacturage. Faites attention aux frais et aux pénalités. Dés que vous décidez que votre entreprise est compatible a l’affacturage, recherchez minutieusement les agences disponibles.

5. Les subventions du gouvernement

 

Ceci est très rare, mais si votre entreprise est impliquée dans la recherche et le développement, vous êtes peut-être éligible pour le programme de Small Business Innovation Research (SBIR). Ce programme donne des petits montants pour aider à promouvoir l’innovation. Visitez le blog pour plus d’information sur comment ca marche.

 

6. Le programme ROBS (Rollovers as Business Startups)

Est-ce que vous cherchez a développer votre entreprise en achetant une autre petite entreprise ? Vous pouvez utiliser vos fonds de retraite pour rendre cela possible. Le programme ROBS vous permet de faire cela sans avoir a payer des pénalités pour un retrait tôt.

L’avantage de cette technique haut risque, est que le ROBS n’est pas un emprunt : ce qui veut dire qu’il n’y a pas de dette ou de taux d’intérêts. En plus, si vous échouez, cela n’aura aucune influence sur votre crédit score.

Par contre, soyez prudent en utilisant ROBS. Si vous ne faites pas ça correctement, vous pouvez risquer des pénalités. En plus, pour prendre avantage de ce programme, un entrepreneur doit avoir a peu près $50,000 en retraite. Ce n’est pas typique d’un jeune entrepreneur d’avoir cela.

 

 

 

Peut-on dire qu un Americain est comme un Europeen

Posted by Vanina Joulin Batejat on April 25, 2016 at 3:50 PM Comments comments (0)

 


Bien souvent on croit qu’il sera facile de s’intégrer aux USA quand on est Européen. La réalité est bien différente.

Voici quelques observations de l’interaction entre Américains et Européens qui peuvent être utiles. En gros, ne parlez pas de politique ou de religion et vous réduirez vos chances de heurter votre interlocuteur.

Le monde de l’Ouest (l’Europe, l’Amérique, l’Australie, et la Nouvelle-Zélande) peut être considéré comme une culture tout ensemble parce que nous sommes tous descendants du même continent. Mais il existe fait des différences culturelles qui sont importantes qu’il ne faut surtout pas négliger ! Même si l’Europe est comprise de beaucoup de cultures, il existe une identité Européenne qui est très différente des USA ou du reste du monde de l’Ouest.

La perception du temps et des distances

Une maison de 100 ans peut être considérée vieille par les Américains, mais jeune pour les européens. Même si les Américains considèrent un édifice de 200 ans ancien, ce qui est ancien pour les Européens est un édifice de plus de 1000 ans.

Pour les distances, c’est le contraire. Un trajet de 100 km est très long pour un Européen, mais très court pour un Américain. Ceci est a cause de la densité de population de l’Europe, et aussi parce que les USA font le double de la taille de l’Europe.


Voitures

Presque toutes les voitures en Europe sont manuelles, et le contraire aux USA. Il existe aussi une différence dans le design des voitures. Les Américains aiment les grosses voitures carrées, et les Européens préfèrent des petites voitures avec des formes rondes. Les Européens préfèrent les petites voitures a cause du niveau d’urbanisation en Europe. Malgré tout, on observe une tendance vers les petites voitures dans les villes de Californie notamment tournés vers le green et le high tech.


Les vacances

Le jour international des travailleurs (1er mai) est un jour férié dans la plupart des pays Européens, mais pas aux USA. Les Européens comptent plus de semaines de vacances que les Américains, par exemple en France la moyenne est a 7 semaines payées, et en Amérique la moyenne est de 2 semaines.


Les coutumes sociales


Les traditions comme les ‘baby shower’ ou les ‘bachelor party’ avec les strip teaseuses, est seulement quelque chose que les Européens voient a la télévision. La même chose est vrai pour le ‘Thanksgiving’, ‘Black Friday’, et le ‘Cyber Monday’. Par contre la plupart des coutumes Européennes sont en Amérique a un certain degré.

 

La politique 


Les Européens sont plus libéraux au niveau des drogues douces, la prostitution, l’alcool, l’avortement, et le clonage (mais pas les OGM). Au contraire les Américains ont plus de liberté pour la possession d’armes, et le droit de conduire à un jeune âge.

Système de gouvernement

Les Américains ont un congrès, et les Européens ont un Parlement.

La politique Américaine est dominée par deux partis, Démocrates (ce qui serait presque un parti de droite en France et les Républicains presqu’un parti d’extrême droite en France, mais ils n’ont pas de partis vert ou socialiste. C’est rare pour un pays Européen d’avoir moins de 3 partis, souvent c’est plutôt 4 ou 5 partis, ce qui rend la politique moins bipolaire. Les 2 grands partis on une couleur : Rouge et Bleu. A vous de découvrir la bonne couleur

La police Américaine a beaucoup plus de pouvoirs que la police Européenne. C’est normal de rentrer dans des maisons en criant les mains en l’air pour la police Américaine, quand ça n’arrive presque jamais en Europe. Les suspects sont détenus plus facilement et interrogés plus brusquement. Les Américains vont au tribunal beaucoup plus souvent qu’en Europe.


Le patriotisme


Les Américains se focalisent sur le patriotisme beaucoup plus que les Européens. Le patriotisme est un style de vie aux USA, en Europe on entend rarement le terme. En fait, ce qui fait une partie des USA, c’est le ralliement au drapeau. Ne pas oublier que c’est un moyen d’unir ces groupes de populations qui continuent d’arriver. Donc pas seulement un amour aveugle du drapeau comme on pourrait le croire vu d’Europe mais un moyen de réunir le pays autour d’une valeur a laquelle toute personne peut adhérer.

Peu d’Européens sont offensé par la critique de leur gouvernement, cependant les Américains prennent ca très personnellement quand quelqu’un (surtout les non-américains) font des critiques a leur gouvernement. Les Européens sont contents d’entendre les autres critiquer leur gouvernement, vu que c’est la fonction de la démocratie d’avoir des critiques.


La religion


Les Américains vont beaucoup a l’église. C’est un lieu de recueil mais aussi et surtout un lieu social, un lieu de ralliement autour de certaines valeurs[ Aller à l’église est une activité populaire aux USA, et c’est vu comme une manière indispensable de socialiser. En Europe cette tendance a totalement disparu. Aller a l’eglise est plutôt un acte individuel. Par ailleurs, si en termes de politique l’Europe est plural, c’est le contraire des Américains en termes d’églises. 2 grands courants : protestants et Catholiques. Aux USA a l’intérieur des protestants on peut trouver une multitude de courants religieux.


Etre politiquement correcte


A cause de la grande diversité religieuse et ethnique, les Américains ont un sens développé pour s’exprimer sans insulter les autres, pour créer une bonne dynamique dans des groupes de grande diversité. Aux USA, ce qui différencie les gens est leur religion ou leur ethnicité, et pas leur nationalité, et cela est diffèrent en Europe, ou les gens se moquent l’un de l’autre a cause de religion et pas de leur nationalité.


La nourriture


Les Européens ont beaucoup de plats traditionnels d’origine locale, et pour cela, parfois vous trouverez un plat dans une ville, mais pas dans celle d’a coté. Les Européens mangent plus équilibré et moins de fast food que les Américains (a part les Anglais). Les Européens mangent plus de fromage, plus de yaourt, et consomment plus de vin et de bières fortes. Les Américains consomment de la nourriture plus sucrée et des boissons sucrées, des produits fruits, vite faits, beaucoup plus que les Européens. Les lois sur l’alcool aux USA sont beaucoup plus strictes qu’en Europe. Cela ne veut pas dire qu’ils boivent moins !


Les publicités


Les activités publicitaires entre les deux continents sont très différentes. C’est normal de voir une personne en costume gonflable pour la promotion, quand ça l’est pas du tout pour l’Europe. Les Américains mettent des gros panneaux publicitaires en coté d’autoroute, et les Européens presque pas du tout (parce que ça enlève l’attention de la route, et c’est moche). Par ailleurs, la publicité comparative est admise très facilement aux USA

EB 5 Visa Investisseur, un programme pour obtenir la carte verte

Posted by Vanina Joulin Batejat on April 15, 2016 at 7:15 PM Comments comments (0)

Investment direct ou dans un Regional Center

 

Le programme EB-5 Immigrant Investor Program est le programme d’immigration le plus flexible au monde. Les Etats-Unis n’ont aucune exigence spécifique sur l’âge, le niveau de compétences, l’expérience ou les compétences en langue. Les résidents permanents ne doivent pas être présents de manière continue dans le pays, et ils peuvent maintenir leurs relations professionnelles dans leur pays d’origine.

Il existe deux options différentes pour investir: soit investir directement dans une entreprise établie ou nouvelle, ou investir dans un “EB-5 régional center,” qui combinera le capital de plusieurs investisseurs dans un projet.

Les deux options procurent l’accès à une Green Card c’est à dire la résidence permanente aux Etats-Unis, mais l’investissement direct est une meilleure option pour plusieurs raisons.

 

Montant de l’investissement

 

Investissement Direct : Que vous fondiez votre propre entreprise, ou que vous en rachetiez une, vous avez toujours l’option d’investir $1 000 000,00 ou le montant inférieur de $500 000,00 si votre entreprise se trouve dans une Zone d’Emploi Ciblée (« Targeted Employment Area », ou « TEA »), laquelle est définie comme :

 

1) une zone rurale, ou

2) une zone non-rurale ayant connu un taux de chômage élevé (150% au-dessus de la moyenne nationale pendant une période comparable de 12 mois).

 

Centre Régional : Le montant à investir ne sera généralement que de $500 000,00 car les projets ménagés par les CR se trouvent souvent dans une TEA, ce qui limite le montant nécessaire pour obtenir la carte verte.

 

La liberté du choix

 

La plupart des centres régionaux sont seulement spécifiques à certaines industries et ont tendance à rester dans leurs secteurs. Pourquoi investir dans une industrie qui ne vous est pas familière ? Avec l’investissement direct, vous pouvez investir en toute sorte d’industrie – tant que c’est un business légal et qu’il satisfait aux exigences du EB-5.

 

Meilleur control de votre business

 

Quand un candidat EB-5 investi directement, il a de ce fait un meilleur contrôle de l’entreprise, au lieu d’avoir un centre régional qui prend toutes les décisions exécutives.

Plus de participation

Avec le contrôle des grandes décisions dans l’entreprise, les investisseurs directs ont aussi plus grand contrôle des opérations journalières de l’entreprise.

Au lieu de deviner comment s’en sort l’entreprise, la participation directe veut dire vivre la croissance et les taches journalières.

 

En investissant dans un centre régional, vous n’avez aucune maitrise sur les résultats à obtenir.

 

Moins de risqué

 

Si un centre régional, par exemple, ne crée pas assez d’emplois, les investisseurs ne recevront pas la green card.

 

Important !

 

Si un visa EB-5 est délivré, il sera délivré pour une période pouvant aller jusqu'à deux ans. Dans ce temps, l'investissement doit avoir créé au moins 10 emplois pour les travailleurs américains (emplois créés pour les membres de la famille de l'investisseur ne sont pas admissibles) si l'investissement a été fait dans une nouvelle entreprise.

Si l'investissement a été effectué dans une entreprise existante, l'investissement a deux ans pour augmenter la valeur nette et le nombre d’employés de la société d’au moins 40%. Si l'investissement est incapable de répondre à ces critères minimaux obligatoires, le visa d'un investisseur et les visas de la famille attachés au visa de l'investisseur pourront être révoqués. Ceci est la raison pour laquelle un montant de diligence raisonnable est nécessaire de la part de l'investisseur avant tout investissement.

 

Plus d’informations sur les investissements directes pouvant vous qualifier pour le EB-5 : http://www.reussirusa.com/affaires-a-vendre-aux-usa

 

Que ce soit l'investissement est auto-dirigé ou placé dans un centre régional, un investisseur étranger doit toujours travailler avec un avocat d'immigration expérimenté à travers le processus de demande de visa d'investisseur EB-5. Cela aidera à veiller à ce que les exigences du programme sont remplies, que tous les documents est rempli avec précision, et qu'une demande a la meilleure chance d'être approuvé comme possible.

 



Sans Credit score, pas de credit aux Etats Unis

Posted by Vanina Joulin Batejat on April 11, 2016 at 5:20 PM Comments comments (0)



7 manières d’élever son crédit score en 2016

Beaucoup de clients nous demandent s’il est facile d’emprunter aux USA. Et bien ….. Non. Sans crédit score, ne pas y penser. Le crédit score est un fait un indicateur de votre capacité à rembourser vos dettes (crédits, factures mensuelles de téléphone ou autre…)

Voici des méthodes pour améliorer votre crédit score

Plus votre crédit score est élevé, moins vous allez payer…des intérêts !

Voici une vérité : votre crédit score vous coute une fortune.

Les gens avec le meilleur crédit score, ont les meilleurs termes et conditions quand on parle d’emprunts pour une maison ou une voiture, ou de carte de crédit. Ils reçoivent des taux d’intérêt bas et paient moins de frais. Les banques ont moins de doutes quand leurs clients avec un bon crédit score leur demandent des services, comme l’annulation de frais ou une ligne de crédit. Mettez tout ça ensemble et vous avez une bonne raison d’améliorer votre crédit score en 2016.

Comment ça se fait exactement ? Ça ne sera pas toujours facile, et pas toujours rapide, mais ça peut se faire avec un peu de patience. La bonne nouvelle, c’est que vous avez plus de control sur votre crédit que vous le croyez, vous devez juste penser a travailler et utilise votre argent en ce sens.

Voici quelques façons de booster votre score :

Obtenez votre rapport de crédit, et déclarez toutes les erreurs que vous trouvez.

Toute tentative de réparer votre crédit doit commencer par un control de votre rapport de crédit. Recevez un rapport gratuit par année des trois grands bureaux de crédit – Experian, Equifax et Transunion – sur AnnualCreditReport.com, et contrôlez minutieusement. Si vous voyez quelque chose qui n’a pas l’air correct, déclarez-le immédiatement.

www.annualcreditreport.com/manualRequestForm.action 

Voici quelques exemples : 

  • Des paiements que vous n’avez pas faits
  • Des paiements en retard que vous n’avez pas faits
  • Des comptes fermés qui sont encore ouverts
  • Des limites de crédit qui sont trop basses ou trop élevées. 

Si vous voyez des inexactitudes, envoyez une ureau aux ureau. Ils ont 45 jours pour trouver les preuves, et s’ils n’arrivent pas a le prouver, ils doivent l’enlever immédiatement.

 Obtenez une nouvelle carte de crédit, et utilisez-la modestement.

Une bonne utilisation de votre carte de crédit est le deuxième facteur le plus important dans la formule des crédit score. Voici comment : disons que vous avez une carte avec une limite de $5000, et que vous avez utilisé $2500, ceci veut dire que vous avez un taux d’utilisation de 50%, et ceci est élevé comparé au 30% conseillé. Maintenant imaginons que vous recevez une deuxième carte de crédit. Maintenant votre limite est de $10000, et donc vous avez qu’un taux d’utilisation de 25%. Cela aidera votre score, et sera assez pour équilibrer les effets négatifs d’une nouvelle carte.

 

N’ajoutez pas trop de carte à la fois, par contre. Dix pour cent de la formule se focalise sur des nouvelles lignes de crédit. Essayer de se procurer trop de cartes en une fois peut avoir des effets nocifs. 

Aussi, soyez prudent, si vous avez des plans de vous procurer une nouvelle voiture ou un emprunt sur une maison. 

Faites des paiements plus fréquemment

Pensez a payer tous vos achats avec votre carte de credit. Même si vous ne payez pas plus que ce que vous devez, payer plus fréquemment peut aider votre score. Voici comment ça marche : quand la formule calcule votre score, elle regarde combien vous devez à la banque au moment donné, pas vos intentions. Donc vous pouvez faire croire que vous devez moins en payant plus fréquemment. 

Faites de plus gros paiements


C’est assez clair que les gens avec le meilleur crédit score arrivent à payer leur solde en entier à la fin du mois. Si vous ne pouvez pas tout payer, payez surtout plus que le minimum.

Payez la carte la plus proche de la limite

Votre taux d’utilisation n’est pas seulement en général, mais aussi spécifique pour chaque carte. Donc vous devez garder un œil sur votre solde, et payer celle qui est le plus proche de la limite.

Devenez un utilisateur autorisé

Beaucoup de parents font ça pour donner un bon début au crédit de leurs enfants, mais cela n’est pas seulement pour les parents. Tout client détenteur d’une carte de crédit peut ajouter des utilisateurs autorisés sur leur compte. Le nouvel utilisateur reçoit une carte avec son nom dessus, qui peut être utilisée pour des achats. Ce qui est le plus important, c’est que cette carte est présente sur le rapport de l’utilisateur autorisé, et cela peut monter le score de 0 a un score satisfaisant.

Soyez prudent par contre : la personne responsable a la fin est le détenteur du compte avec la carte de crédit initiale.

A la fin, c’est tout simple

Il y’a trois règles générales : Payez a l’heure, et payez le plus souvent possible. Gardez une solde bas. Ne demandez pas trop souvent pour une nouvelle carte ou ligne de crédit.

Bien sûr, il y’a des petites règles qui peuvent faire une petite différence, mais si vous respectez ces 3 grandes règles, vous avez tout ce qu’il vous faut.

Pour plus d'information: info@reussirusa.com 

Dois je choisir mon lieu d implantation en fonction de la fiscalite locale

Posted by Vanina Joulin Batejat on April 9, 2016 at 10:30 PM Comments comments (0)

Dois-je choisir mon lieu d’implantation en fonction de la fiscalité locale ?

Comprendre le système d’impôts aux USA

 

Les impôts aux Etats-Unis sont imposés à deux niveaux différents, d’abord les impôts fédéraux, et après les impôts d’état. Ce système est le même pour les impôts sur les sociétés et les impôts personnels.

Décider ou ouvrir votre entreprise est un choix difficile. Il y a le coté qualité de vie, mais il faut aussi prendre en considération si l’état de votre choix possède un climat chaleureux pour les entrepreneurs.

Il faut considérer les d’impôts sur les sociétés, les impôts personnels, et la qualité des services sociaux (écoles, routes, etc.).

Dans certains cas les états avec les impôts sur les sociétés et les impôts personnels les plus bas, compensent avec des taxes de ventes et d’achats élevées et des impôts de propriété (Texas), ou ils ont juste une mauvaise qualité de services sociaux, et ceci peut avoir un grand effet sur votre qualité de vie.

 

 

Voici les tranches d’impôts sur les sociétés fédérales

 

 

Vous pouvez trouver les climats les plus chaleureux aux affaires dans les états les moins peuplés du pays, avec une exception en Floride. La Floride offre une bonne qualité de vie, et un environnement chaleureux aux affaires.

 

A l’autre extrême vous pouvez trouver des états comme la Californie et New York les derniers au classement, qui offrent beaucoup de services sociaux et une bonne qualité de vie.

Ceci est vrai de manière générale mais il existe beaucoup d’exemptions qui donnent l’opportunité aux entreprises de payer beaucoup moins.

Le classement ci-dessous n’est pas seulement basé sur le pourcentage d’impôts, mais aussi des autres frais qui sont classifiés autrement, et le climat général envers les entrepreneurs.

 

Les meilleurs états pour le climat envers les sociétés aux USA en 2016

1. Wyoming

2. South Dakota

3. Alaska

4. Florida

5. Nevada

6. Montana

7. New Hampshire

8. Indiana

9. Utah

10. Texas

 

Les pires états pour le climat envers les sociétés aux USA en 2016

41. Maryland

42. Ohio

43. Wisconsin

44. Connecticut

45. Rhode Island

46. Vermont

47. Minnesota

48. California

49. New York

50. New Jersey

 

Et voici le classement basé sur les pourcentages:

Les meilleurs états pour les impôts sur les sociétés aux USA en 2016

1. Washington (0%)

2. Nevada (0%)

3. Wyoming (0%)

4. South Dakota (0%)

5. Texas (0%)

6. North Dakota (4.31%)

7. Colorado (4.63%)

8. Mississipi (5%)

9. Utah (5%)

10. Arizona (5.50%)

 

 

 

Les pires états pour les impôts sur les sociétés aux USA en 2016

41. Maine (8.93%)

42. California (8.84%)

43. Connecticut (9%)

44. New Jersey (9%)

45. Alaska (9.4%)

46. Washington DC (9.4%)

47. Illinois (9.5%)

48. Minnesota (9.8%)

49. Pennsylvania (9.99%)

50. Iowa (12%)

 

 

Une autre considération à faire sont les impôts personnels. Dans certains cas vous pouvez commencer votre entreprise dans un état sans y habiter, quand c’est par exemple une société en ligne, mais après vous devez payer les impôts personnels dans votre état de résidence.

 

Les tranches et les taux d’imposition personnel aux USA en 2016

 

 

Les meilleurs états pour les impôts personnels aux USA en 2016

1. Washington (0%)

2. Wyoming (0%)

3. Nevada (0%)

4. Wyoming (0%)

5. South Dakota (0%)

6. Florida (0%)

7. Alaska (0%)

8. North Dakota (2.9%)

9. Pennsylvania (3.09%)

10. Indiana (3.3%)

 

Les pires états pour les impôts personnels aux USA en 2016

41. Maine (7.15%)

42. Idaho (7.4%)

43. Wisconsin (7.65%)

44. New York (8.82%)

45. Washington DC (8.95%)

46. New Jersey (8.97%)

47. Iowa (8.98%)

48. Minnesota (9.85%)

49. Oregon (9.9%)

50. California (13.3%)

A ces conditions, il ne faut pas oublier la qualité des services et notamment des écoles ou université.

Sachez que si vous habitez dans un Etats, l’université vous coutera au moins 2 à 3 fois moins cher que si vous ne résidez pas dans l’Etats.

Sur les 15 premières villes citées aux USA pour leur qualité de vie qualités de la santé et de l’éducation, 4 sont en Californie et 2 au Colorado.

 

Donc bien valider son choix que ce soit en terme de positionnement de votre entreprise et de la qualité de la vie

 

 


Exporter aux Etats-Unis

Posted by Vanina Joulin Batejat on March 31, 2016 at 1:05 AM Comments comments (0)

 

Souvent les clients nous demandent quelle est la meilleure façon d’exporter aux USA. Nous leurs conseillons d’aller visiter un ou deux salons cibles et ensuite de participer a un salon afin d’obtenir une première évaluation de l’attraction de leur produits.


Les salons internationaux peuvent être de bonnes sources de renseignements tant sur le marché que sur les prospects et partenaires éventuels.

Assister à des salons commerciaux peut vous aider à évaluer le niveau d'intérêt pour vos produits et services, développer des pistes commerciales et faire des ventes.

Une fois que vous êtes clair sur votre auditoire et vos objectifs, bien réfléchir au salon le plus pertinent.

La caractéristique clé pour montrer l'attrait est le public présent sur le salon.

Voici quelques conseils si vous êtes nouveau dans le pays où vous avez choisi d’exposer.

Effectuer des recherches de base sur le pays (culture, économie, environnement des affaires, la langue, l'étiquette). Recherchez et faites-vous assister par des partenaires locaux tant pour la préparation du salon que pour le salon lui-même.

Valider les conditions d’affrètement et de dédouanement du pays.

Quelle est la langue principale? Il est important d’être professionnel. Si vous ne maitrisez pas la langue, faites-vous assister d’un partenaire local qui pourra vous servir de traducteur et vous expliquer comment est perçu votre produit et si vos interlocuteurs sont réellement intéresses.

Planifiez votre stand et vos documents marketing.


A cet effet, nous avons demande a un de nos clients spécialisé en la matière de nous faire une offre « clés en main » pour nos clients. Dixie printing, nous a préparé une offre qui vous permettra d’offrir une image professionnelle sur les USA et de bénéficier de l’expérience d’un partenaire local.


Pour toute information nous contacter ou les contacter directement et donner le code ReussirUSA pour bénéficier d’une réduction de 10% sur toutes les prestations que vous choisirez en fonction de votre besoin. Cette société est basée en Floride et peut intervenir sur tous les salons aux USA.

 

 

6 tendances business en 2016

Posted by Vanina Joulin Batejat on March 25, 2016 at 9:30 PM Comments comments (0)

Les USA continuent sur leur lancee pour cette nouvelle année dominée par 2 modes de pensée : penser positivement et manger moins de glucides.


En dehors de ces 2 résolutions primaires, voici les tendances 2016 analysées par les services marketing de HAVAS NORTH AMERICA

La CEO de Havas North America, Marian Salzman a compilé un rapport sur les tendances des entreprises au cours des 20 dernières années pour mieux prédire la nouvelle année.

"L'anxiété est l'émotion de 2016," dit-elle dans une interview accordée au magazine Fortune.


«De manger, à la parentalité, à voyager, à utiliser trop de technologie, je pense que nous entrons dans une année où les cloches d'alarme émotionnelles sonnent."

Les tendances citées par Salzman parlent directement aux inquiétudes citées par tant d'Américains - manque de temps, le manque de commodité et de manque de connexion à leurs proches. Voici les six plus grandes tendances qui façonneront 2016

 

1. Tech addict, contrôles-toi


Dès qu’on se levé, on allume son smartphone et one le regarde toutes les minutes au cas où, ou pour trouver une information. La vie ne serait plus sans son smartphone. Perdre son téléphone est une réelle angoisse. Ne plus être connecte, c’est un peu mourir. Néanmoins, même si les gens souhaitent arrêter cette addiction, la dépendance est bien installée, indique Marian Salzman.

C’est pourquoi les Apps innovantes ont de l’avenir devant elles a condition d’etre innovantes et de simplifier la vie du consommateur tel que Waze ou Uber…. Ou alors de repondre a un besoin de se recentrer sur les vraies morales qui vous animent. Les Apps à portée méditative ou théologique de qualité peuvent avoir un franc succès


2. "The Age of B.S. or"


"Truthiness" est plus un mot faux inventé par le comédien Stephen Colbert. En 2006, il est devenu la Parole de Merriam-Webster de l'année, définie comme «la qualité de préférer des concepts ou des faits que l'on souhaite être vrai, plutôt que des concepts ou des faits connus pour être vrai."

Salzman dit que les concepts "truthy" prendront le pas sur la vertie. Un peu comme dans une election : on vous dit la verite que vous souhaite entendre « Faits et la vérité importent moins que votre capacité à sonner la vérité. " Salzman

 

Même si cette pratique conduit à l’indignation des consommateurs, elle reste largement utilisée car fait appel a l’émotionnel.

 

3. La fièvre des App va continuer



En cette journée et l'âge, toute entreprise digne devrait avoir une application mobile. Cette mentalité a conduit certaines grandes entreprises a proposer des applications qui étaient manifestement pas prêtes pour le public mais cela n’a pas arrêter cette tendance au contraire..

"On veut tou « app-ciser'", a déclaré Salzman. "Nous voulons des raccourcis pour tout. Pour trouver un taxi, pour confirmer ses symptômes médicaux, pour savoir combien de pas on a fait pendant la journée, pour se donner un moment pour méditer, pour payer…

L’App mania est pas seulement un phénomène de consommation. C’est devenu une quête pour beaucoup de nouveaux entrepreneurs qui rêvent de devenir riche très…. Vite ou bien souvent…. jamais. Le nouveau graal valide que si son App a une vraie proposition de valeur.

"Le prochain rêve américain de l'argent est, je vais construire l'application qui perce et je vais devenir le prochain Mark Zuckerberg," dit-elle.

 

4. Big city, Turn Me Loose



Pays légende de la musique Merle Haggard était de 35 ans en avance sur son temps quand il chantait qu'il était "fatigué de cette vieille ville sale." Selon Salzman, beaucoup de ceux qui se sont rues vers les centre urbains pour réussir, veulent maintenant revenir a des modes de vie plus humains et des villes a taille humaines. Cela se ressent sur New York ou San Francisco, deux endroits mythiques, deux endroits de tous les rêves et deux endroits de tous les désespoirs aussi….Les gens sont à la recherche de villes qui sont habitables," dit-elle, citant Austin, San Diego ou Nashville. "La classe branchée en développement, la classe créative, n'a plus aucun désir de s’engouffrer dans ces méga-villes. Ils veulent vivre dans une ville où vous pouvez acheter une maison, comme Portland, Maine ou Birmingham, Alabama. Ces villes prennent une vie propre maintenant. "


5. L'universite: avoir une scolarship, bourse ou penser differemment


En Juin, le fondateur de Microsoft Bill Gates a exhorté les étudiants à rester à l'école et diplômé de l'université, le décrivant comme «un chemin beaucoup plus sûr de la réussite."

 

Au lieu de cela, le montant en dollars que de nombreux étudiants potentiels voient est la valeur de leur dette étudiante avec laquelle il finiront et qui avoisine les 29,000 USD

 

6. Le retour de la cuisine fait maison mais... autrement



Blue Apron offre des kits contenants tous les ingrédients prédécoupes pour finaliser votre repas en quelques minutes en aillant l’impression de l’avoir fait vous-même ! - il suffit de suivre les instructions et d’assembler le repas. La société a levé 50 millions $ en 2014, et depuis lors, d'autres entreprises offrant des kits similaires ont vu le jour, avec notamment Din et Gobble, qui a annoncé en Octobre qu'il prévoit d'étendre au-delà de sa Californie natale à d'autres Etats et les fuseaux horaires.

Il est facile de comprendre pourquoi ces entreprises sont devenues si populaires si rapidement. Les gens ont moins de temps que jamais pour préparer des repas cuisinés à la maison à partir de zéro, et Salzman dit ceci est la raison pour laquelle nous allons voir plus de ces entreprises dans l'année à venir.

«De plus en plus d'Américains sont en train de faire des repas comme ceux que vous obtenez a Blue Apron," dit-elle. Faire la cuisine sans avoir a faire les taches les plus rébarbatives, voilà la nouvelle tendance. Ce n’est plus du prêt à consommer, c’est du prêt à cuisiner… Avis aux amateurs…

 

Lancer une startup avec une nouvelle App aux USA : est-ce possible

Posted by Vanina Joulin Batejat on March 20, 2016 at 10:00 PM Comments comments (0)

Comment Construire une Application Mobile avec Succès en 2016

Qu’est ce qui rend une application bien ? Il y’a beaucoup de facteurs qui sont important pour le succès d’une application, mais si vous étudiez le trajet des grandes applications, voici les caractéristiques communes que l’on peut repérer.

 

Si votre application satisfait les critères, les chances que votre application va réussir vont augmenter, dans un marché ou des millions d’applications sont créées annuellement. Chaque application doit résoudre un problème. Ces applications règlent des problèmes tellement bien que les clients ne peuvent pas s’imaginer de vivre sans.

 

Avant de commencer, demandez-vous si c’est un problème qui vaut la peine d’être régler ?

Quelles sont les options disponibles à vos utilisateurs ? Les réponses à ces questions peuvent vous aider pour faire une application populaire parmi vos utilisateurs.

 

Par exemple, WhatsApp, qui ont fait très peu de marketing, mais qui ont atteint une audience énorme (on connaît tous l’affaire a 19 milliards de dollars, a moins que vous habitiez dans une cave) en réglant un problème tellement simple pour les utilisateurs de smartphone.

 

Les messages BBM sur un Blackberry ont réglé ce problème, mais Whatsapp a réglé ce problème pour toutes les marques.

 

Votre application ne va pas être parfaite au premier coup quand vous la mettez sur l’App store. Peu importe ce que vous croyez sur votre App, vos clients vont commenter sur votre travail, si vous analysez bien vos données.

 

Voyons quelques exemples d’applications qui ont beaucoup de succès, et les raisons derrière.

 

Instagram : Invitez des gens avec de l’influence a votre lancée beta

 

Le fondateur Kevin Systrom a introduit l’application a des bloggeurs et des contacts du monde de la technologie – comme Jack Dorsey de Twitter – avant la lancée officielle. Dorsey a commencé à utiliser l’application pour envoyer des photos a ses ‘followers’. Eventuellement, le mot s’est répandu. Bien sûr, deux articles sur TechCrunch (un avant et un pendant la lancée) ont beaucoup aidé aussi.

 

De 25,000 utilisateurs dans les premières 24 heures, Instagram a grandi à 300,000 dans sa troisième semaine, et après a des dizaines de millions.

 

Initialement, ce qui a fait la différence, est qu’Instagram a lancé l’application juste après la lancée de l’Iphone 4, qui avait des améliorations au niveau de l’écran et la caméra.

 

Instagram a aussi défié la norme en permettant de partager des photos sur Facebook ou Twitter, au lieu de garder les photos pour soi. Après, une méthode pour télécharger rapidement a fait toute la différence. Instagram a réduit la lenteur en commençant le téléchargement au moment où la photo a été prise, et en réduisant la taille de la photo.

 

SnapChat : Faites Vibrer vos Utilisateurs

 

Les fondateurs de Snapchat ont répandu le mot parmi leurs amis à l’université de Stanford, mais la popularité n’est pas venue avant qu’ils se focalisent sur les lycées, ou c’est devenu une manière populaire de communiquer pour les adolescents.

 

La sauce secrète pour la croissance virale : la fonctionnalité de messages collectifs. Quand un utilisateur envoie des Snaps à plusieurs amis, le récipient reçoit un message pas très différent d’un message individuel. En effet, les Snaps donnent un sentiment personnel. C’est le Saint Graal des plateformes de messagerie : d’évoquer des émotions avec un minimum de friction.

 

Bien sûr, quand les Snaps disparaissent des secondes après qu’ils soient ouverts, les utilisateurs sentent un confort à envoyer des messages spontanés et privés, qu’ils ne voudraient pas avoir engrainé dans leurs histoires de vie digitales.

 

Evernote : Attirez l’attention de la presse

 

Dans une interview avec Doeswhat, Phil Libin dit que ce qui a aidé à la croissance de Evernote exponentiellement depuis le premier jour à des millions d’utilisateurs était l’attention dans les medias et un beta exclusif.

 

Techcrunch a écrit sur la beta exclusive d’Evernote, ce qui a initialisé sa croissance. En quelques jours, Evernote a reçu quelque milliers d’inscriptions à la beta. Les premiers utilisateurs qui aimait le produit ont aidé a répandre le mot.

 

Ce qu’Evernote aussi a fait est de s’ingénier à être à la une de toute les App Store depuis le premier jour. Ils ont réussi à être prêts avec toutes les lancées de plateformes et de dispositifs pour être une application de démonstration.

 

Clearly : Soyez unique, soyez simple

 

Tout a commencé en construisant une application qui est révolutionnaire dans le design. Sans boutons, l’unique caractère de cette application était la simplicité d’utilisation, dans un marché saturé d’applications de productivité. Son interface no-nonsense, dominé par des interactions naturelles, en enlevant toute les fonctionnalités complexes, mais en maintenant une liste, rapidement et d’une manière divertissante.

 

Les fondateurs de Clear étaient ‘clairs’ dans leur stratégie de marketing. Ils ont attiré l’attention sur l’App avec des démos, et des vidéos avant de frapper le marché, et ils ont vendu 350,000 copies 9 jours avant la lancée. Ils ont invité des membres spéciaux des medias pour tester la beta, pour voir si cela leur plaisait.

La vidéo démo téléchargée sur Vimeo pendant la conférence MacWorld en Janvier 2012 – ou ils ont montré Clear pour la première fois – a été regardée plus de 814,000 fois, ce qui l’a rendu à la mode avant la lancée en Février 2012.

 

Camera+ : Soyez Agressif sur le Social

 

Les fondateurs de Camera+ ont choisi une grande opération pour leur lancée, en choisissant les services sociaux les plus pertinents pour répandre l’application en bouche à oreille. Ils ont choisi Flickr, Facebook, Twitter, et e-mail pour Camera+ et ils ont rendu la fonctionnalité de partage très simple et meilleur que les autres sur l’App store.

 

La promotion de lancée a inclus une compétition pour plus de 10,000 dollars d’équipement, et une campagne de marketing e-mail a plus de 70,000 abonnés.

 

Une autre réalisation est qu’ils ne doivent pas seulement dépendre sur les ventes domestiques. Les fondateurs ont vu qu’a part des USA, la plupart des pays dans le monde n’ont pas des jeux qui dominent le classement. Ils ont attiré du grand monde a l’étranger, et devenu l’application Apple de la semaine dans beaucoup de pays.

 

Le co-fondateur a posté une vidéo sur leur blog pour démontrer les nouvelles fonctionnalités pour la version 1.2. Personne n’avait cette fonctionnalité, donc c’est devenu populaire, et a aidé a maintenir l’enthousiasme pendant des mois.

 

 

 

Et pour finir, voici les App tendances aux USA

 

Il y’a plus de 3 millions d’application dans les App store Apple et Google, mais lesquels sont les plus utiles ?

 

On a posé la question aux lecteurs de Facebook et Twitter cette année, et ceux qui sont au top sont des applications de productivité.

Waze, l’application de navigation pour éviter les embouteillages est le grand favori, derrière suit Google Maps. Waze ‘rend ton voyage plus efficace et rapide’ raconte Frederick Lean de Los Angeles. Contrairement aux autres, Waze rassemble les informations des conducteurs pour alerter les gens et leur montrer un meilleur chemin à prendre. Les conducteurs urbains sont fidèles à Waze pour réduire leur trajet.

Est-ce que ça réduit vraiment les trajets ? Une directrice de Waze, Di-Ann Eisnor pense que oui, et raconte pourquoi a Jefferson Graham sur #TalkingTech.

 

Le reste des meilleurs choix :

 

--Duolingo : Pour apprendre une langue, Duolingo est dur à battre. L’application disponible gratuitement, sur Apple, Google, et la plateforme Windows, et offre des outils pour apprendre plus de 20 langues d’une manière divertissante.

 

-- Uber, l’application de transportation est numéro 1 pour les gens qui veulent du transport fiable et rapide. L’application est ‘vraiment utile, ça peut t’amener ou tu veux rapidement, et quand tu es à New York, cela est essentiel’, un intimé nous raconte en Novembre.

 

-- Workflow : Le choix Apple de l’application ‘la plus innovatrice de l’année’, est une application de productivité à $3.99 qui procure des raccourcis pour les taches journalière. Utilisez l’application, pour Apple seulement, pour appeler un Uber sans ouvrir l’application, envoyez votre temps d’arrivée a votre femme sans devoir écrire ou vous êtes, l’application utilisera le GPS pour vous localiser.

 

-- Google Photos. (Gratuit, Apple, Android) L’application qui a débuté en Mai, offre de sauvegarder toutes vos photos et vidéos de votre smartphone et votre ordinateur, gratuitement, et de les partager a la touche d’un bouton. Pour les gens qui sont à court d’espace, ceci est un bénédiction.

 

-- WhatsApp Messenger : L’outil le plus populaire pour texter et appeler est un succès international, et fait partie de la sélection d’application Facebook. Pour Apple et Android.

 

-- Podcasts : Est-ce que vous vous souvenez quand vous deviez vous inscrire sur iTunes et les télécharger individuellement ? Maintenant les Podcasts Apple est sans abonnements, et vous pouvez les accéder a la touche d’un bouton.

 

-- Evernote : Pour prendre des notes, en écrit et en audio, et de les synchroniser parmi plusieurs plateformes – votre téléphone, votre tablette et votre ordinateur.

 

-- Flashlight : Il y’a beaucoup de variations de cette l’application pour Apple, Google, et Windows, tous sont gratuit, et font la même chose. Tout cela pour vous aider dans les coins sombre du monde.

 

-- Instagram est l’application la plus populaire pour le partage de photos, mais il y’a certaines limitations. La plupart du temps, les photos sont présentée en format carré, et c’est dur de mettre multiples photos sur une page. Mais vous pouvez télécharger l’application Layout pour créer des collages. Gratuit, sur Apple et Google.

 

 

 



Rss_feed